3000 emplois perdus à Mayotte durant le premier confinement

L'impact social du premier confinement est lourd, avec un net recul de l'emploi constaté par l'Insee. 3000 personnes, principalement des natifs de l'étranger et des femmes, ont perdu leur activité. Le chômage partiel aurait limité la casse.

0
210
3000 emplois supprimés au 2e trimestre 2020 selon l'Insee

« Après 2018 l’emploi avait retrouvé une belle dynamique, la crise sanitaire y a mis un coup d’arrêt » constate Bertrand Aumand, nouveau directeur de l’ Insee à Mayotte. L’institut des statistiques et études économiques relève en effet 3000 emplois de moins depuis le premier confinement du 17 mars au 25 mai 2020. Il reste ainsi à Mayotte 49 000 personnes qui ont un emploi, pour 54 000 personnes qui n’en ont pas mais qui veulent travailler.

Pourtant paradoxalement, le taux de chômage tel que défini par le bureau international du travail (BIT) est en baisse de 2 points. En effet, il faut pour être considéré comme chômeur avoir mené des « démarches actives » de recherche d’emploi. Or, le confinement a empêché certaines démarches nécessitant des déplacements, ce qui a artificiellement fait reculer le chômage… en même temps que l’emploi.

Plus d’informations et d’explications à venir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here