La région Réunion au secours d’Air Austral en difficulté de trésorerie

Pour l'aérien, motifs impérieux riment avec désastreux. La crise Covid qui ébranle durablement les compagnies aériennes depuis 2020, impose des soutiens permanents de leurs actionnaires. Le conseil Régional à La Réunion a mis sur pied un Plan de relance voté en assemblée plénière ce mardi.

0
1015
Air Austral, Mayotte, SEMATRA, La Réunion
Un nouveau passage à vide pour la compagnie

En avril 2020, l’Etat déboursait 7 milliards d’euros pour éviter la faillite du fleuron national Air France, dont 4 milliards d’euros en prêts bancaires et 3 milliards d’avances des actionnaires.

De la même manière, Air Austral avait pu compter en 2020 sur un plan global de soutien de 120 millions d’euros pour faire face à la crise. Malgré une embellie lors des vacances de juillet août, à partir de septembre 2020, la persistance de la crise sanitaire et des décisions gouvernementales ont conduit à la suspension de toutes les liaisons régionales internationales jusqu’en juillet 2021.

Lors d’une séance plénière du conseil régional, principal actionnaire, ce mardi 9 mars, c’est une situation encore dégradée qui était présentée, avec des décisions urgentes à prendre. Contrôlée à 73,5% par la région Réunion, la société d’économie mixte SEMATRA détient 99% des parts sa filiale, la compagnie aérienne Air Austral. Ewa Air est sa filiale à 52%, les 48% restant étant détenus par la CCI et Ylang Invest.

40 millions votés par la Région

Biogroup, Ewa, Madagascar, Comores, Mayotte, Ewa
La filiale Ewa d’Air Austral aux ATR cloués au sol en raison de la fermeture des frontières régionales

Depuis la crise, plus beaucoup de monde n’est regardant sur la détention par une Région de plus de 33% du capital d’une société commerciale, contrairement aux règles posées par le Code général des collectivités territoriales. L’absence d’actionnariat privé l’explique, et il faut dire que la Région a toujours répondu présent. « Nous avons une obligation, mais aussi une responsabilité à agir et à accompagner Air Austral dans un moment où le monde de l’aérien connaît une situation extrêmement pénalisante », a ainsi expliqué ce mardi Didier Robert, président de la Région Réunion.

La chute du chiffre d’affaires a été annoncée ce mardi, -55% par rapport à la situation de fin mars 2020. Et la chute très importante des recettes, -227 millions d’euros par rapport à la situation pré-covid, a dégradé fortement la trésorerie de l’entreprise.

Un plan de relance a été mis sur pied par le conseil régional, qui octroie dans un premier temps à Air Austral 15 millions d’euros sous forme de prêt, et 25 millions en emprunt obligataire.

Air Austral fait malgré tout face à un niveau d’endettement financier important, la question de la soutenabilité de la dette pourrait se poser. « Face à l’épidémie de COVID-19, un soutien important de l’État est nécessaire ainsi que de la CDC, autre actionnaire de la SEMATRA », souligne le Plan de relance. Il est mentionné que des discussions sont en cours avec différents ministères pour inviter l’Etat à secourir la compagnie au même titre qu’Air France ou Corsair, par le biais notamment d’une compensation du préjudice subi en raison des mesures d’urgence prises par les gouvernements dans le contexte de l’épidémie de Coronavirus, ou par le biais d’un nouveau prêt ou d’une recapitalisation.

Consulter le PLan relance région réunion

A.P-L.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here