Ouverture partielle et provisoire de l’hôpital Martial Henry de Petite Terre

0
783
Ouverture partielle de l'hôpital Martial Henry

L’épidémie de covid-19 aura eu un effet positif en accélérant l’ouverture de l’hôpital de Petite Terre, en construction depuis plus de 5 ans. Si l’ouverture est provisoire, et s’il s’agit de transférer des lits de l’ancien hôpital de Petite Terre, il permet aussi d’accueillir des patients supplémentaires en médecine.

L’hôpital actuel de Dzaoudzi en Petite Terre

« Pour répondre aux besoins en santé du département dans un contexte épidémique tendu, le CHM site Martial Henry situé à Pamandzi ouvre de façon anticipée une partie de ses services », annonce le Centre Hospitalier de Mayotte (CHM).

Le 26 février 2021, les patients actuellement hospitalisés dans le service de médecine à Dzaoudzi seront transférés à Pamandzi. En effet, le nouveau site accueillera à partir de cette même date 28 lits de médecine et/ou SSR, la permanence de soins et les consultations de médecine.

Les sauveteurs de l’ESCRIM déjà à l’œuvre à l’hôpital de Pamandzi (Capture préfet976)

La maternité, le cabinet dentaire et la pharmacie restent pour l’instant ouvert sur l’ancien site à Dzaoudzi.

Cette organisation provisoire est limitée à la durée de la crise sanitaire. La totalité des activités dont le service de soins de suite et de réadaptation (SSR), la maternité et le cabinet dentaire ouvriront par la suite. L’unité de soins de suite de réadaptation permettra de diminuer le recours aux structures SSR de la Réunion pour les patients mahorais et complétera l’offre de soins du Centre Hospitalier de Mayotte.

Arrivés ce matin à Mayotte, les 35 sapeurs-sauveteurs et sapeurs-pompiers engagés au sein de l’ESCRIM (Élément de Sécurité civile rapide d’intervention médicalisée) ont aussitôt lancé l’installation du matériel médical à l’hôpital de Pamandzi. Aux côtés du personnel soignant mahorais, ils renforceront les capacités d’accueil de la structure hospitalière.

L’avion présidentiel livrait du matériel médical ce mercredi matin

Par ailleurs, pour leur transport et celui de leur matériel, nous apprenons que deux avions ont été affrétés. L’un par un vol spécial Air Austral qui a décollé de Marseille Marignane ce mardi soir, et l’autre, par l’avion présidentiel qui a atterri ce mercredi sur le tarmac de Pamandzi.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here