Gros dégâts provoqués par les pluies orageuses à Acoua la nuit dernière

La vigilance Orage émise par Météo France a sévi diversement sur le territoire dans la nuit de lundi à mardi. C’est encore une fois Acoua, au Nord-Ouest de l'île, qui a été la plus touchée.

0
554
Acoua, orages, Mayotte
Des véhicules emportés par la coulée de boue

La petite commune du Nord-Ouest de l’île a été partiellement inondée par une vague de boue qui a emporté sur son passage plusieurs voitures et s’est immiscée dans les habitations, noyant mobilier et équipement ménager.

Le préfet Jean-François Colombet s’est rendu sur place, il précise que la coulée de boue n’a fait aucune victime.

Les pluies orageuses annoncées par Météo France sont tombées en même temps que la marée haute, ce qui a pu freiner l’évacuation des eaux.

Une reproduction des dégâts de 2014 (Photo Préfecture 976)

« Le Service départemental d’Intervention et de Secours (SDIS), la gendarmerie, la Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DEAL) ainsi que les services techniques de la commune d’Acoua sont intervenus dès les premières heures de la crise afin de sécuriser la zone, de porter assistance aux sinistrés et de dégager les principaux axes », indique la préfecture.

Jean-François Colombet est resté en lien cette nuit avec le maire d’Acoua et s’est rendu sur place ce mardi matin, pour évaluer les dégâts, et « exprimer aux habitants d’Acoua sa sympathie en ces moments difficiles ainsi que le plein soutien de l’État pour accompagner les sinistrés »

Des travaux avaient été entrepris après que Acoua ait été là encore la commune la plus touchée par le cyclone Helen en mars 2014. Environ 1 million d’euros par commune sinistrée avait été débloqués par le conseil départemental, et un Plan de Prévention des Risques Littoraux (PPRL) avait été prescrit par le préfet de Mayotte en 2017 sur l’ensemble du territoire mahorais. L’actualité impose de dresser un point de tous ces dossiers.

Le préfet indique avoir l’intention de demander que la commune soit placée en état de catastrophe naturelle.

Le préfet Colombet s’est rendu sur place

En outre, 40 légionnaires du DLEM et une équipe du RSMA sont mobilisés pour déblayer la zone sinistrée, des travaux soutenus par l’Etat seront menés, après diagnostic, pour renforcer les infrastructures de la commune. Le préfet évoque à plus long terme, « la requalification du site et le déplacement des habitations les plus exposées au risque d’inondation ».

Il salue la solidarité intercommunale qui s’est exprimée dès ce mardi matin, à travers la présence du maire de Mtsamboro, le déploiement par les communes de M’Tsangamouji et de Mtsamboro de leurs services techniques ainsi que la mobilisation du Syndicat intercommunal d’élimination et de valorisation des déchets de Mayotte (Sidevam), afin de porter assistance aux habitants d’Acoua.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here