Le « Pourquoi pas ? » va donner de l’oxygène à Mayotte

Le navire d'IFREMER, sur zone pour la mission Sismaoré autour du volcan, fait une parenthèse pour ravitailler Mayotte. Autre bonne nouvelle, 40 lits ont intégré le futur Centre de Soins de Suite et de Réadaptation de Petite Terre.

0
1485
Le "Pourquoi Pas ?" devrait arriver jeudi

La consommation d’oxygène ayant explosé la semaine dernière, « multipliée par 4 », selon Dominique Voynet, l’unité de production du CHM inaugurée il y a quelques mois, n’arrive plus à suivre. La directrice de l’ARS Mayotte a expliqué lors d’une conférence de presse ce vendredi, que la livraison d’une commande d’oxygène prévue le 28 février a du être anticipée. Elle nous confirme au téléphone son arrivée proche: « Nous avons alerté les navires dans la zone, et le ‘Pourquoi pas ?’, navire de l’IFREMER, a accepté de nous livrer la commande, il s’agit d’une citerne de 17.000 litres d’oxygène liquide. Il était destiné au CHU de La Réunion qui a accepté de la laisser pour le CHM, étant donné qu’ils ont plus de réserves que nous. Il arrive dans 4 jours environ. »

Une autre livraison a été annoncée par le ministre des outre-mer, sollicitant le patrouilleur Le Malin. « Il y avait une commande d’obus d’oxygène liquide ainsi que des extracteurs, en attente à La Réunion, explique encore Dominique Voynet, il s’agit d’une commande pour Seprodom, un prestataire de santé à domicile, pour ceux qui ont des maladies chroniques et qui sont actuellement en besoin. »

Du côté des hospitalisations, l’accroissement des capacités est en cours avec la concrétisation de l’annonce par Dominique Voynet de l’ouverture partielle du Centre de Soins de Suite et de Réadaptation de Petite Terre. Toujours pas inauguré, malgré une 1ère pierre posée en2015, il va pouvoir accueillir des malades au 1er étage: « Ce week-end, nous avons fermé la rue menant à l’hôpital pour faire le transfert de 40 lits, avec l’aide notamment de la Légion étrangère. »

L’ouverture aux malades, ce n’est pas pour tout de suite, « il faut auparavant l’équiper en postes de soins, en lingerie, etc. »

A.P-L.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here