Campagne de vaccination, « un vrai coup d’accélérateur » avec l’arrivée de 30 000 doses

Alors que les arbitrages sur les dotations de vaccin à destination de Mayotte étaient jusqu'à présent jugés "peu satisfaisants" par l'Agence régionale de santé, cette dernière aurait finalement été entendue. 30 000 doses ont ainsi été accordées au territoire lors du conseil de défense sanitaire qui s'est tenu ce mercredi matin.

0
685
Victoire pour l'Agence régionale de santé qui va (enfin) pouvoir mener une politique de vaccination à la hauteur des enjeux. (photo d'archive)

Nous relayions encore hier la frustration qui animait l’Agence régionale de santé quant au nombre trop faible de doses de vaccins accordées au territoire alors que celui-ci fait face à une vague épidémique record.

Une situation qui semble aujourd’hui avoir permis au plaidoyer de Dominique Voynet de se faire entendre.

« Face à une évolution épidémique des plus préoccupantes, l’ARS a plaidé avec énergie pour une  accélération de la vaccination et pour un élargissement des cibles prioritaires. Elle est aujourd’hui  entendue : au cours de la réunion du Conseil de Défense Sanitaire, présidé par le président de la  République, qui s’est tenu ce matin même à Paris, l’arrivée de 30 000 doses de vaccins ainsi que des  moyens logistiques, matériels et humains, pour assurer la réussite d’une campagne de vaccination de  plus grande ampleur, a été décidée. Alors que grandissent des doutes sur l’efficacité du vaccin Astra  Zeneca sur la variant sud-africain du virus, le ministre de la Santé a confirmé que Mayotte ne recevrait  que du vaccin Pfizer BioNTech, dont l’efficacité sur le variant est assurée.

Dominique Voynet et ses équipes se réjouissent de cette décision et mobilisent dès à présent toutes les  forces nécessaires au bon déroulement des opérations », se félicite ainsi l’ARS à travers un communiqué de presse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here