25.9 C
Dzaoudzi
mercredi 26 janvier 2022
AccueiljusticeLe Tribunal administratif annule l’expulsion d’un lycéen comorien « inséré socialement »

Le Tribunal administratif annule l’expulsion d’un lycéen comorien « inséré socialement »

L’ambition préfectorale de ralentir le flux de l’immigration clandestine avec des reconduites massives, conduit parfois à des excès de zèle. Ibrahim*, lycéen sans histoire, en a été victime. Il pourra passer son Bac à Mayotte.

Le 21 janvier dernier, Ibrahim, lycéen de 20 ans en terminale STMG à Pamandzi, est intercepté pour être reconduit dans l’île d’où il est originaire, Anjouan. Une décision justifiée selon la préfecture de Mayotte, par ses attaches familiales sur place. Or, le lycéen était sur le point de passer ses épreuves d’éducation physique et sportive du baccalauréat, dès le 12 février 2021. Il saisit donc le juge des référés, pour réclamer son retour en urgence à Mayotte, où il vit avec ses oncles et tantes.

A la lecture des pièces fournies, il est avéré que le lycéen était détenteur d’un récépissé de demande de titre de séjour valable jusqu’au 2 février 2021, ce qui l’autorisait donc à rester sur le territoire, notamment au jour de son expulsion. Deuxièmement, celui qui est scolarisé depuis 5 ans à Mayotte est jugé par ses professeurs comme un élève « sérieux », que ce soit au collège ou au lycée de Pamandzi, particulièrement investi notamment en tant que délégué de classe, ou d’encadrant des activités sportives scolaires (UNSS), ou encore par « l’encadrement d’une équipe de danse aux jeux internationaux de la jeunesse au Liban ». C’est donc pour « atteinte disproportionnée à son droit au respect de sa vie privée », que l’avocat du lycéen déposait un recours en référé.

Avec gain de cause puisque dans un jugement du 30 janvier 2021, le tribunal administratif de Mamoudzou ordonne au préfet de rapatrier le jeune Ibrahim, et de lui fournir dès son retour une autorisation provisoire de séjour « d’une durée suffisante pour lui permettre de terminer son année scolaire et de passer les épreuves du baccalauréat en situation régulière ». Ses frais de justice seront également remboursés.

Voilà qui devrait lui permettre de bachoter sereinement.

A.P-L. avec le JIR

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Taxis, Mayotte

Taxi, profession en péril à Mayotte

139532
Alors que sont tracés les lignes de transport en commun et que se profilent les premiers travaux, les taxis se préoccupent trop du nombre de licences distribuées et pas assez de leur avenir, déplore Mohamed Hamissi. Pour qui leur survie passera par un statut de prestataire de service des collectivités
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
RUP, Sébastien Lecornu, Mayotte, Schengen

Révision de Schengen et de la politique des RUP : « Mayotte a une carte à...

139532
Une nouvelle stratégie à l’égard des Régions Ultrapériphérique de L’Europe, dont Mayotte, est en cours d’élaboration par la Commission européenne qui la finalisera en mai 2022. Chacun était prié de défendre sa position au sein d’une stratégie commune
Projet de loi Mayotte, Sébastien Lecornu, Mayotte

Projet de loi Mayotte : le sujet se politise de plus en plus

139532
Le timing aidant avec des élections présidentielles qui se rapprochent, réduisant peu à peu le nombre de conseils des ministres susceptibles de l’examiner, le projet de loi Mayotte entame sa 2ème semaine de feuilleton du « je t’aime, moi non plus »
Mayotte, LR

Législatives : Issihaka Abdillah confirmé comme candidat LR

139532
Les candidats commencent à se mettre en ordre de marche pour les prochaines législatives qui se tiendront les dimanches 12 et 19 juin 2022. Les LR ont investi au niveau national deux candidats sur...
Mayotte, projet de loi

Projet de loi Mayotte : les maires et trois parlementaires cherchent un consensus

139532
Ils essaient de sauver les meubles. Les élus locaux et trois parlementaires appellent d’un côté le gouvernement à s’engager sur un calendrier, et de l’autre, les élus départementaux à réexaminer le projet de loi à la lumière des 85 propositions envoyées par le gouvernement. « C’est une opportunité unique pour Mayotte », clament-ils
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139532
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com