Covid-19 : les gestes barrières du conseil départemental

Organisation des services, du transport maritime, aide aux entreprises ou encore services médico-sociaux, le conseil départemental s'adapte à l'évolution de la situation sanitaire.

0
135
Le conseil départemental déplore les freins à la relance imposés par le confinement

« Alors qu’une la pandémie se poursuit en Outre-Mer comme en métropole, que de nouvelles mesures sont à l’œuvre à Mayotte tels le couvre-feu à 18 h dès le jeudi 21 janvier, le Conseil départemental est pleinement mobilisé en interne – élus et services -, en lien étroit avec les autorités sanitaires, étatiques et les partenaires institutionnels comme les associations d’élus notamment », fait valoir le Département, détaillant les différentes mesures prises pour s’adapter à la situation sanitaire.

En interne d’abord, « les déplacements professionnels comme les formations en présentiel sont suspendus jusque nouvel ordre (ceux-ci n’avaient repris que de façon très marginale), et une vigilance particulière sera portée à l’approvisionnement en masques et en solution hydro-alcoolique des services et équipements départementaux », indique la collectivité.

Modification aussi, des horaires de la barge en résonance avec le couvre-feu ayant pris effet ce jeudi à 18h pour 15 jours. Attention, dernier départ à 21h côté Dzaoudzi et 21h30 côté Mamoudzou. « Par ailleurs, l’expérimentation en Grande terre de la nouvelle billetterie et son déploiement progressif vont permettre d’ajuster la fréquentation des barges avec un comptage, aux heures les plus fréquentées. Un rappel des gestes barrières et du port du masque à destination des usagers sera effectué à chaque rotation », fait savoir le conseil départemental.

Mobilisation des services médico-sociaux

Sur le volet économique, le Département se dit aussi sensible au sort des entreprises et rappelle que « l’aide à la continuité et à la reprise des activités économiques pour un remboursement des surcoûts durant la période du 17 mars au 16 septembre 2020. Cette mesure concerne la prise en charge des surcouts liés à la mise en place de solutions temporaires ou permanentes pour prévenir la transmission du virus dans le secteur du tourisme et du transport » est toujours valable sur le site internet de la collectivité. Tout comme l’aide aux entreprises de l’ESS.

« Le Département s’engage également, via ses services médico- sociaux, à soutenir les opérateurs de proximité dans l’accompagnement des publics pour les actions de prévention sanitaire en collaboration avec les services de l’Etat, l’ARS et les autres acteurs. Ces mesures viendront en complément de ce qui a été réalisé depuis le début de la crise COVID. Un accompagnement spécifique des publics les plus fragiles sera proposé », assure également le conseil départemental.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here