31.9 C
Dzaoudzi
dimanche 16 janvier 2022
AccueilEducationCoronavirus : le rectorat passe aux tests

Coronavirus : le rectorat passe aux tests

Depuis ce lundi 18 et pour une semaine, le lycée de Tsararano accueille une formation au dépistage du covid-19 destinée aux infirmiers scolaires. Supervisée par l’ARS, l’opération doit permettre à la cinquantaine de personnel d’intervenir sur l’ensemble des établissements du territoire et prévenir ainsi au mieux les chaînes de contamination.

Après le test oral ou écrit, le test nasal fait son entrée à l’école. Mais le faire passer ne s’improvise pas. Raison pour laquelle des sessions de formations au dépistage du coronavirus sont prodiguées depuis ce lundi aux infirmiers scolaires de l’académie. Ce jour, elles étaient une quinzaine à recevoir les instructions d’une infirmière encadrante envoyée par l’Agence régionale de santé. Et à l’heure de la mise en pratique, la leçon semble bien apprise. « Voilà, secoue bien le flacon », ou encore « là tu peux casser le bâtonnet » vienne parfaire un geste qui devra bientôt automatique. Car la cinquantaine de personnel bénéficiaire de la formation aura fort à faire : ce sont eux, sur la base du volontariat – dans un premier temps – qui sillonneront le territoire pour procéder aux tests antigéniques dans les établissements scolaires. Que ce soit à destination des élèves ou de des enseignants.

Le Centre Universitaire de Dembéni

« L’idée est d’avoir le maximum d’autonomie dans le dépistage », explique le recteur après s’être lui-même fait testé. Ceci à travers deux volets : les opérations locales et ciblées qui doivent permettre d’isoler des cas contacts ou suspects et des campagnes plus massives où un centre de dépistage pourra être monté lorsque des clusters sont identifiés. Si dans le premier cas, le rectorat ou les chefs d’établissements pourront être à l’initiative, c’est bien l’Agence régionale de santé qui supervisera les plus grosses opérations. « Les premières discussions que j’ai eues avec Dominique Voynet nous laissent à penser que nous commencerons par le Cufr et nous le ferons aussi dans tous les endroits de l’île où l’on pense qu’il y a une circulation intense du virus », étaye Gilles Halbout. Saluant la mobilisation du personnel.

Abnégation et détermination 

Lequel se dit prêt, à l’image de Maddy qui « attend les directives » après sa demie-journée de formation. Ou de révision, plutôt, la jeune femme officiant comme infirmière dans un service Covid métropolitain il y a encore quelques mois. Elle retrouve ainsi des protocoles qu’elle connait, mais plonge dans une toute autre réalité. « On n’a pas beaucoup de moyens, c’est assez compliqué… Il y a énormément d’élèves et beaucoup d’entre eux ont très peu accès aux soins. De fait, on devient leur référent santé et même social », explique-t-elle, bien décidée à se rendre en cette période difficile « d’autant plus disponible, d’autant plus à l’écoute et le plus opérationnelle possible». Par cœur. 

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau à Labattoir ce lundi pour cause de travaux

139533
Pour cause de travaux de dévoiement du réseau de distribution, la Mahoraise des Eaux informe qu’une interruption de la fourniture en eau potable aura...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Avis négatif sur le projet de loi Mayotte : pour le gouvernement, rien ne servait...

139533
Un timing accéléré, un déficit de concertation et dans une ambiance passionnée, voilà les ingrédients de l’avis défavorable du conseil départemental au projet de loi Mayotte

Face aux abus, le CD demande l’encadrement des prix de l’eau

139533
Cela fait déjà plusieurs semaines que l’île au lagon souffre d’une pénurie de bouteilles d’eau plate. Les rayons sont systématiquement dévalisés peu après les livraisons. Le phénomène tire son origine de plusieurs facteurs, du...

« Le compte n’y est pas » : les élus rejettent le projet de loi...

139533
C’est à la suite d’une consultation « sans précédent » des forces vives de l’île tel que l’annonce le président Ben Issa Ouseni, qu’a été prise la décision de retoquer le projet de loi...

Après plusieurs années, où en sont les travaux de la salle de cinéma Alpa...

139533
Cela fait déjà plusieurs années que l’idée de se faire une toile à Mamoudzou relève du fantasme pour nombre d’habitants. Depuis la fermeture, les travaux auront été nombreux, et à ce jour, restent inachevés....

Avec le “vaccin expérimental”, Mansour Kamardine inocule le “désarroi” à Olivier Véran

139533
La question du député LR au gouvernement fait le buzz. Mansour Kamardine estime que les vaccins anti-covid sont inoculés à un stade "expérimental". Il a demandé au ministre de la Santé "combien de doses" il faudrait pour chaque Français. Olivier Véran a exprimé son "désarroi", considérant le député "isolé" et dénonçant ses propos "alors que des milliers d'humains ont été vaccinés et que le vaccin sauve des vies"
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com