Présence du variant sud-africain à Mayotte: de nouvelles mesures de protection

Un premier cas du variant SARS-CoV-2 501.V2 a été détecté ce vendredi 15 janvier chez un passager arrivant à Mayotte. Le préfet suspend les liaisons "internationales" aériennes et maritimes à passagers.

0
2183
Variant sud-africain, Mayotte
Les arrivées et départs de passagers de nouveau strictement encadrés

En raison des suspicions de présence dans la région du variant du SARS-CoV-2 501.V2 apparu en Afrique du Sud, des mesures de protection avaient été prises le samedi 9 janvier pour limiter l’introduction de ce variant dans le territoire de Mayotte annonce la préfecture.
« Tous les passagers des vols et liaisons maritimes en provenance de l’étranger, soit plus de 550 personnes, ont été dépistés par test antigénique. Les vols au départ des États d’Afrique continentale de l’Est ont été suspendus par le Préfet le jeudi 14 janvier 2021. »

Après analyse des prélèvements adressés par l’ARS à l’institut Pasteur de Paris, un premier cas du variant SARS-CoV-2 501.V2 a été détecté le vendredi 15 janvier. Toutes les dispositions ont été prises par l’ARS pour isoler ce premier cas, tracer l’ensemble de ses cas contacts et les isoler.

En raison de l’évolution sanitaire, le Préfet décide donc de suspendre les liaisons maritimes et aériennes internationales à compter du dimanche 17 janvier pour une durée de 15 jours.
Par ailleurs, un nouveau décret daté du 15 janvier 2021 renforce les mesures de protection.

Résumé des mesures relatives aux déplacements

Vols et déplacements maritimes internationaux suspendus à compter du 17 janvier pour une durée de 14 jours. Nouvelles modalités de déplacements Mayotte / Métropole et Mayotte /La Réunion (dans les deux sens), applicables à compter du lundi 18 janvier :
· Les déplacements ne sont autorisés que s’ils sont justifiés par un motif impérieux d’ordre personnel ou familial, un motif impérieux de santé relevant de l’urgence ou un motif professionnel ne pouvant être différé.
· Les voyageurs de plus de onze ans doivent justifier d’un test PCR négatif.
· Les voyageurs doivent présenter une attestation sur l’honneur d’absence de symptômes à travers laquelle ils s’engagent à s’isoler durant les 7 jours suivant leur arrivée et à réaliser un test PCR à l’issue.

À défaut de présentation de ces documents, l’embarquement sera refusé et le passager sera reconduit à l’extérieur des espaces concernés.
Les passagers à destination de la métropole ou de La Réunion peuvent effectuer un test PCR dans les centres mentionnés dans le tableau ci-contre.

Le centre de dépistage par tests antigéniques ouvert à l’aéroport à l’initiative du Préfet de Mayotte sera fermé le samedi 16 janvier à 15 heures. Il sera transformé en centre de dépistage PCR réservé aux voyageurs.
Des informations complémentaires sur les lieux et horaires de dépistage des vols à compter de jeudi seront rapidement communiquées.

Les résultats des tests seront transmis par SMS (dépistage au CHM) ou par email (dépistage réalisé au centre de l’aéroport).
Jean-François Colombet appelle la population de Mayotte à respecter scrupuleusement les gestes barrières, les règles de distanciation physique et de port du masque et à éviter tout déplacement et rassemblement non nécessaire.
Les rassemblements de plus de 6 personnes demeurent interdits.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here