23.9 C
Dzaoudzi
mercredi 19 janvier 2022
Accueiljustice"Magnele" devant les assises ce lundi pour un procès très attendu

“Magnele” devant les assises ce lundi pour un procès très attendu

Nous l'écrivions il y a tout juste un mois, le présumé coupeur de route Magnele est attendu devant les assises pour plusieurs procédures criminelles. Un gros morceau commence ce lundi avec un procès qui doit durer plus d'une semaine et juger 13 accusés.

Après une première condamnation à deux ans de prison ferme en décembre, le voleur Magnele en risque désormais 30 de plus. Lui et 12 complices présumés sont soupçonnés d’une série de vols avec arme, en bande organisée, et de séquestration en vue de commettre un crime. Des faits de nature criminelle donc et qui avaient, en 2017, défrayé la chronique.

Les vols violents avaient eu lieu de Bandraboua à Bandrélé en passant par Tsoundzou. Des véhicules étaient stoppés, volés, équipés de plaques différentes en vue de commettre d’autres vols. L’expression « coupeur de route » entrait alors dans le vocabulaire commun, et la crainte d’être attaqué en roulant le soir reste vive dans les mémoires de chacun.

Les faits jugés à partir de ce lundi devant la cour d’Assises des mineurs de Mamoudzou concernent des faits commis entre le 13 et le 19 janvier 2017. Sur cette seule semaine, cinq faits distincts ont été réunis par la juge d’instruction, impliquant le vol de quatre véhicules.

Selon l’accusation, la série de vols commence dans la nuit du 13 au 14 janvier, avec l’attaque à Tsoundzou d’un taxi et le vol de tous les biens et de l’argent qu’il contenait. La nuit suivante à Bandrélé, une Ford est volée à son tour, et ses occupants également dépouillés.

La même nuit, des individus s’en prennent à la société ETPC à Bandrélé. Du matériel professionnel et du carburant y sont dérobés. Deux gardiens sont kidnappés et libérés plus tard dans la nuit. Les assaillants tentent, sous la menace d’une arme, de contraindre le second gardien à retirer de l’argent à un gabier. Le surnommé Magnele sera identifié sur la vidéo surveillance du distributeur.

Le 16, une Scénic est volée à Musicale Plage et ses occupants eux aussi dépouillés de leurs biens. Les voleurs iront jusqu’à voler chaussures et pantalon à leurs victimes.

Le 17 janvier, à Bandraboua, c’est au domicile d’un couple que la bande sévit : alors que les occupants dorment, ces derniers sont agressés avec des chombos : les voleurs repartent avec leur voiture, mais aussi du matériel audiovisuel. Les assaillants se déplaçaient cette nuit là avec la voiture de l’agent de sécurité volée deux nuits plus tôt.

En raison de l’âge de deux des accusés lors des faits qui leurs sont reprochés, tous seront jugés jusqu’au 19 janvier devant la cour d’Assises des mineurs, un procès qui ne sera donc pas public mais qui était très attendu par les victimes qui se sont constituées partie civile.

Y.D.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Covid 19 : Poursuite de la chute des indicateurs

139533
Au cours de la semaine du 10 au 16 janvier, 3.181 cas de COVID-19 confirmés ont été identifiés parmi les patients domiciliés à Mayotte,...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Mayotte, LR

Législatives : Issihaka Abdillah confirmé comme candidat LR

139533
Les candidats commencent à se mettre en ordre de marche pour les prochaines législatives qui se tiendront les dimanches 12 et 19 juin 2022. Les LR ont investi au niveau national deux candidats sur...
Mayotte, projet de loi

Projet de loi Mayotte : les maires et trois parlementaires cherchent un consensus

139533
Ils essaient de sauver les meubles. Les élus locaux et trois parlementaires appellent d’un côté le gouvernement à s’engager sur un calendrier, et de l’autre, les élus départementaux à réexaminer le projet de loi à la lumière des 85 propositions envoyées par le gouvernement. « C’est une opportunité unique pour Mayotte », clament-ils
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139533
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement

Avis négatif sur le projet de loi Mayotte : pour le gouvernement, rien ne servait...

139533
Un timing accéléré, un déficit de concertation et dans une ambiance passionnée, voilà les ingrédients de l’avis défavorable du conseil départemental au projet de loi Mayotte

Face aux abus, le CD demande l’encadrement des prix de l’eau

139533
Cela fait déjà plusieurs semaines que l’île au lagon souffre d’une pénurie de bouteilles d’eau plate. Les rayons sont systématiquement dévalisés peu après les livraisons. Le phénomène tire son origine de plusieurs facteurs, du...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com