29.9 C
Dzaoudzi
dimanche 29 mai 2022
AccueilEnvironnementAvec Urahafou, la Cadema (se) mobilise contre les déchets

Avec Urahafou, la Cadema (se) mobilise contre les déchets

À travers une réunion d’information et d’échange à la Maison pour tous de Démbéni, mercredi 6 janvier, la Cadema a dévoilé son plan de bataille contre ce fléau. Bataille pour laquelle la communauté d’agglo s’est adjointe les services de deux entreprises, Enzo et MAP, ainsi que ceux d’une dizaine d’associations. L’occasion de vanter une Cadema « en action et pas dans les bavardages ».

À la poubelle les accusations de coquille vide ? C’est en tout cas une démonstration de mobilisation pour la propreté à laquelle s’est prêtée la communauté d’agglomération Dembéni-Mamoudzou ce mercredi. Dans la grande salle de la Maison pour tous de cette première commune, élus, cadres techniques et représentants d’associations ont joué la carte du collectif pour lutter contre les déchets qui continuent de joncher les sols et ravines du territoire. Avec un plan de bataille, nommé Urahafu et énuméré après quelques discours introductifs évoquant une année 2021 « pleine de défis ».

Quatre axes composent ainsi le programme Urahafou. Collecte des déchets ménagers, verts et encombrants. « Deux entreprises ont été choisies pour ce marché, Enzo et MAP, que je tiens à remercier pour leur investissement sur le respect du calendrier de collecte », ajoute Nadjadi Saindou Combo, vice-présidente en charge de la collecte et de la valorisation des déchets à la Cadema. Deuxième axe, « l’implication des associations ». Huit conventions ont ainsi été signées ce jour. « Avec comme objectif de nettoyer les zones sensibles comme les rivières, les mangroves mais aussi sensibiliser la population, en particulier dans les zones sensibles, au respect de l’environnement », développe la vice-présidente.

« Ce n’est pas fixe, on peut tout imaginer »

La communication est une des priorités pour ancrer les bonnes habitudes dans le quotidien.

Troisième axe, la mise en place d’un service de proximité dénommé Brigade environnement, composé d’une dizaine d’agents pour informer et sensibiliser les usagers sur la gestion des déchets. Des stands seront mis en place à cet effet dans les différents quartiers du territoire. Enfin, quatrième axe et non des moindres, la communication. « Une communication forte, comme la décrit l’élue, afin de sensibiliser la population de la Cadema au respect des calendriers ». Dans ce cadre, un numéro vert, protection de l’environnement oblige, sera mis en place pour informer les usagers.

« Ce n’est pas fixe, on peut tout imaginer », poursuit Emmanuelle Martin, DGA en charge de l’aménagement et de l’environnement à l’attention des associations présentes. « En fonction des problématiques spécifiques que vous rencontrerez, nous développerons les outils adaptés pour y répondre car si les deux villes ont des sujets communs, chaque quartier a ses spécificités et difficultés propres », développe la DGA, vantant un programme souple, adaptable au plus près des usagers.

Huit associations ont été choisies pour, dans un premier temps, nettoyer les zones difficiles d’accès comme les ravines et, dans un se second temps œuvrer à l’éducation pour l’environnement.

« L’objectif de 2021 pour nous, c’est la propreté, le respect des calendriers des collectes de base. Pour cela on a besoin de tout le monde, les mairies, les associations, les gens du territoire car toute seule, la Cadema n’est pas en capacité de rendre son territoire propre. C’est tous ensemble qu’on y arrivera », résume Emmanuelle Martin dans un appel à la mobilisation générale pour laquelle la Cadema se dit prête « à accompagner toutes les bonnes volontés ». Une enveloppe de 100 000 euros est en ce sens destinée aux associations, à laquelle s’ajoute le double pour la communication.

« Nous sommes dans l’action »

« Notre but est d’aller toujours plus loin », assure de son côté le président de la Cadema. « Par exemple, sur le marché de collecte, il n’est pas prévu d’aller dans les quartiers sensibles et pourtant nous allons le faire, nous allons nous organiser pour ça. Nous allons passer un autre marché pour nettoyer les mangroves ou encore le terre-plein de M’tsapéré et faire en sorte que les déchets ne finissent plus dans le lagon », promet encore Saindou Rachadi demandant « à la population de [leur] faire confiance car en 2021, la Cadema se veut exemplaire en matière de déchets… Mais aussi sur les autres projets ». L’occasion pour le président d’asseoir tant la légitimité que la mobilisation de son agglo est trop belle pour la manquer: « au plus tard au mois de juin, les travaux du Caribus vont débuter, je vous le garantis. Nous sommes dans l’action, pas dans le bavardage. » Déchets comme transports, c’est donc sur le commun que la Cadema parie. Faisant fi d’éventuels coupeurs de route.

Le calendrier de collecte des déchets ménagers. Ceux concernant les déchets verts et les encombrants doivent paraître d’ici deux semaines.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Colloque sur “La place de la coutume à Mayotte” au CUFR

139533
Le Centre Universitaire de Recherche et de Formation (CUFR) organise la restitution publique du projet de recherche intitulé "La place de la coutume à Mayotte" porté notamment par Aurélien Siri, directeur du CUFR et maître de conférences en Droit privé, qui se déroulera le mercredi 1er juin 2022 à l'amphithéâtre du CUFR de Dembéni
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yael Braun Pivet, Mayotte, OUtre-mer

Yaël Braun-Pivet, nouvelle ministre des outre-mer, avait pointé la responsabilité de l’Etat dans la...

139533
Au terme d'un suspens sans fin, le nouveau gouvernement choisi par la nouvelle première ministre a été constitué. Plusieurs ministres restent au gouvernement, et c'est Yaël Braun-Pivet qui est nommée à l'Outre-mer. Elle était venue en immersion dans les quartiers de cases en tôles sur les hauteurs de Doujani en 2018
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139533
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139533
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139533
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139533
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com