22.9 C
Dzaoudzi
lundi 15 août 2022
AccueilorangeVos articles préférés en 2020

Vos articles préférés en 2020 [première partie]

Un avant et un après. De janvier à mars, et de mars à maintenant. L'année 2020 a basculé avec l'épidémie de Covid19 qui a occupé l'essentiel de nos colonnes. Et vu l'apparition de mots nouveaux, que l'on n'espérait pas voir devenir si familier 9 mois plus tard. Confinement, déconfinement, Covid, quatorzaine... Les premiers mois de l'année ont été ceux de l'adaptation permanente.

Vous vous souvenez n’est ce pas ? Sisi, c’était en janvier 2020, on s’est dit “bonne santé” sans penser que ce vœu deviendrait si important par la suite. On se disait aussi que l’année qui commençait ne pourrait pas être pire que 2019. Internet le disait alors ça devait être vrai… Et patatras. Voilà donc une petite rétrospective des premiers mois de l’année, ceux où le monde a basculé, et… vos habitudes de lecture aussi !

L’article le plus lu de cette période est une info pratique : l’attestation de sortie à recopier, imprimer…bref à avoir sur soi. On s’en souvient, soit on sortait avec, soit on rentrait avec une prune. Deux mois avant, c’était encore inimaginable.

Le Champlain livrera également Mayotte ce 6 avril, selon les FASZOI (Photo JDM)

Le 3 mars, si peu de temps avant le premier cas à Mayotte, la préoccupation de l’armée restait l’immigration, et l’on parlait du Champlain. Qui aurait cru alors que peu après, on aurait besoin du Mistral pour remplir les magasins ? Quelques jours plus tôt, un policier, pour la première fois, tuait un homme par balles sur l’île, à Kawéni. L’autre grande préoccupation -pour le coup, celle ci reste sur le devant de la scène-, c’était le risque volcan, avec des connaissances et des procédures qui s’affinaient. Les exercices d’évacuation alors annoncés ont pâti de la crise sanitaire.

 Nous passerons très rapidement sur les faits divers comme l’agression d’un candidat aux municipales de Dembéni, l’incarcération de 4 mineurs pour viol ou ce cambriolage violent à Koungou. Les sujets les plus lus étaient alors similaires à ceux de 2019.

Puis vint le mois de mars. Mars la covidée, la confinée, la masquée. Et l’emballement médiatique, indispensable, incontournable. Le premier cas de Covid, arrivé par avion une semaine après que l’Etat eut refusé de fermer l’aéroport. Puis la propagation incontrôlable. 4 cas, puis un décès annoncé le 30 mars. En mai, la barre des 1000 cas était franchie. Mi-juin, on comptait déjà une trentaine de décès. Au cœur de cette propagation, la question de l’impossible confinement dans les bidonvilles.

Et puis il y a eu les conséquences directes et indirectes de l’épidémie : la suspension soudaine des vols à Madagascar, et son cortège de touristes coincés, pris au piège.

Les fameux sapeurs de la légion

On a alors commencé à parler de quarantaine obligatoire, puis de quatorzaine, néologisme pour une quarantaine de deux semaines. Autre néologisme, le déconfinement, qui a perturbé les correcteurs orthographiques. Et il y a eu le besoin de sortir, de se retrouver, de braver les règles. Avec des murengue, dont l’un a valu au commissaire Cavier de s’écorcher le coude. L’anecdote, sans gravité, est devenue un des articles les plus lus de ce début d’année. Peut être parce que, en le relisant, le titre pouvait laisser penser qu’il y avait participé ?
Par ailleurs qui aurait imaginé en début d’année que l’on verrait des légionnaires patrouiller dans les rues, a fortiori pour protéger des stocks de nourriture ?

Le 14 juin, alors que ce premier semestre chaotique touchait à sa fin, un autre drame défrayait la chronique, avec la mort de l’artiste Khams dans un accident de Jetski.

Puis l’incroyable est entré dans le quotidien. En quelques semaines, les bilans de l’ARS qui totalisaient des milliers de vues n’étaient quasiment plus consultés. Une lassitude sans doute. Un raz-le-bol de la mort et des mauvaises nouvelles, du confinement et des restrictions de liberté. Un besoin de positif.

On n’osait alors pas encore parler de vaccin, ce sera peut-être la grande revanche de l’année 2021.

Y.D.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Décès de notre confrère Faïd Souhaili

139533
C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès du journaliste de Mayotte la 1ere, Faïd Souhaili. C’était un confrère d’une grande...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Vidéo de simulation du projet de piste longue : le virtuel en attendant le...

139533
L’intégration paysagère de la piste longue de l’aéroport de Mayotte a récemment fait l’objet d’une vidéo de simulation dans laquelle le spectateur peut découvrir l’infrastructure finale vue depuis plusieurs sites du lagon et de Petite-Terre. L’occasion de revenir sur l’avancement du projet avec Christophe Masson, délégué à la piste longue de l’aéroport de Mayotte, dans la perspective des visites ministérielles prévues ce mois-ci.

Les élections départementales de Sada se tiendront les 25 septembre et 2 octobre prochains

139533
A la suite de l'annulation des élections départementales du binôme Kamardine/Ibrahim à Sada entérinée par la décision du Conseil d'Etat le 19 juillet dernier, la préfecture communique sur les nouvelles dates. Les élections départementales partielles...

La délégation de Tanzanie est arrivée à Mayotte

139533
Les travaux de coopération régionale du conseil départemental avancent bien, avec l’arrivée ce mercredi de la délégation de Tanzanie sur le territoire mahorais.

Visite ministérielle : de grands enjeux en perspective

139533
Dans le cadre de la visite du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre délégué aux Outre-mer, Jean-François Carenco, prévue la semaine du 22 août prochain, les séances de travail se sont multipliées à Paris la semaine dernière. Ainsi, le 5 août, le président du Conseil départemental, Ben Issa Ousseni a été reçu par Jean-François Carenco. La veille, la parlementaire Estelle Youssouffa s’était entretenue avec Gérald Darmanin.

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139533
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com