21.9 C
Dzaoudzi
lundi 8 août 2022
AccueilorangeDzaoudzi : sous le futur jardin botanique, l’Histoire

Dzaoudzi : sous le futur jardin botanique, l’Histoire

Jusqu’à présent zone à peine défrichée où trônait un vieux puits, la place de France voit à la fois un bel avenir se dessiner devant elle, et son passé remonter à la surface.

Un chemin de terre parmi les herbes folles dessinait l’unique usage de cette place qui fait face au MuMa : transiter au plus court vers la case Rocher ou vers l’hôpital de Petite Terre. Le maire de Dzaoudzi Saïd Omar Oili, en a eu une toute autre vision, « je souhaite aménager ici un Jardin botanique intergénérationnel », nous expliquait-il.

Avant de procéder à la nouvelle toilette de l’endroit, un ravalement de façade et de profondeur a été pratiqué, avec des vestiges mis en évidence par trois archéologues bordelais de l’INRAP, l’Institut national de recherches archéologiques préventives. Un puits et une quinzaine de sépulture ont été mis à jour, rappelant le rôle passé de ce chef lieu de Mayotte depuis 1946 : « En 2006 déjà, j’avais écrit un article pour rappeler l’importance de Dzaoudzi et souligner que notre histoire ne commence pas en 1841. Les vestiges qui ont été découverts prouvent l’importance de notre ville-chef-lieu avant que la capitale ne soit transférée à Mamoudzou », rapporte encore le maire. Les soubassements d’une chapelle chrétienne viennent aussi d’être dévoilés, à quelques pas de l’actuelle chapelle Saint Michel.

Saïd Omar Oili et Wandel Migeon, archéologue de l’INRAP, font le point des découvertes

Déjà en 2011, alors que des travaux d’extension de la préfecture étaient menés, à quelques mètres de là, un cimetière musulman évalué entre le 12ème et le 16ème siècle, avait été découvert.

Ces vestiges, Saïd Omar Oili compte les utiliser comme un « plus » pour son Jardin botanique : « Nous allons installer des panneaux avec photos à l’appui des découvertes archéologiques, pour que les gens connaissent leur Histoire Des panneaux seront aussi implanté dans le cadre du projet, pour apprendre aux enfants les différents types d’arbre et leurs caractéristiques. Le monument aux morts sera déplacé pour que les cérémonies se tiennent dans cet endroit préservé. »

L’élu va utiliser le rapport des archéologues comme une base d’un parcours à la fois historique et botanique, « ce sera l’Histoire de l’îlot de Dzaoudzi qui renferme encore beaucoup de mystères. »

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139533
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...

Jumelage Mayotte-Comores : “trahison”, ou réaffirmation diplomatique d’une Mayotte française?

139533
Ce lundi 1er août, le Collectif des Citoyens de Mayotte scellait symboliquement les portes de la mairie de Mamoudzou pour protester contre le jumelage prévu entre le chef-lieu et les villes de Tsidjé (Grand-Comores) et Mutsamudu (Anjouan). Une initiative qui divise : là où le Collectif évoque une "trahison", le premier édile de Mamoudzou y voit une réaffirmation officielle de l'identité française de l'île au lagon.

Koungou : un comité de sécurité créé pour faire face à la délinquance

139533
Jeudi dernier, la ville de Koungou communiquait sur les réseaux sociaux à propos de la constitution d’un comité de sécurité. Son objectif ? Mutualiser les moyens des comités déjà existants pour mieux mailler les quartiers et améliorer la collecte d’information en cas de troubles. Malgré les actes de médiation, les événements de ces derniers temps font naître un ras-le-bol perceptible.

Les outre-mer dans la Constitution : « changer de paradigme ultramarin est une nécessité...

139533
Pour nourrir le débat sur la place des outre-mer dans la Constitution, la délégation sénatoriale aux outre-mer a organisé en juin dernier une réunion conjointe avec l’Association des juristes en droit des outre-mer. L’objectif, esquisser des pistes de réflexion pour refonder les articles 73 et 74 de la Constitution au regard des réalités des territoires ultra-marins.

Les députés de l’île en première ligne pour défendre Mayotte et les outre-mer

139533
Estelle Youssouffa et Mansour Kamardine semblent ne pas avoir démérité depuis ce début de semaine dans l’hémicycle. Si la première a été élue en début de semaine vice-présidente de la délégation aux outre-mer de l’Assemblée nationale, le second a eu un amendement voté en son nom prévoyant une enveloppe de 15 millions d’euros pour « renforcer les aides alimentaires en Outre-mer ».
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com