Agression mortelle d’un ancien conseiller municipal à Koungou

Toute cette nuit de vendredi à samedi, la commune de Koungou a été soumises à de fores tensions. Hier au soir, un ancien élu de la commune est décédé sous les coups de jeunes voyous.

0
2275
"Raoul" avait été un élu de la mairie de Koungou

Les habitants de Koungou sont très en colère à la suite de l’agression d’un ancien élu. Mohamadi Moussa Mroivoli, plus connu sous le surnom de « Raoul », aurait été agressé mortellement alors qu’il circulait en scooter ce vendredi soir. « Il arrivait de Kangani, précédé d’un autre scooter qui était apparemment recherché par les jeunes de Trévani qui habitent sur les hauteurs, nous explique un cadre de la mairie, n’ayant pas pu l’attraper, ils s’en sont pris à Mohamadi Moussa et l’ont tabassé à mort. » L’homme travaillait comme médiateur au collège de M’gombani. « Il a été conseiller municipal de Koungou de 2008 à 2014. »

Le village sous la fumée ce samedi matin

Les habitants de Koungou se sont rendus à la mairie pour laisser éclater leur colère. Notre interlocuteur très ébranlé, tentait de les calmer, une position inconfortable où il à le sentiment de se mettre en danger, « j’espère que la réponse judiciaire sera à la hauteur si les auteurs sont interpellés, car sinon, nous allons tous en pâtir. »

Alors que les faits remontent à la veille, depuis ce matin, des usagers de la route se font agresser à Koungou, comme nous le relations.

Les gendarmes sont sur place, des tirs de grenades lacrymogènes étaient toujours en cours à 9h. L’hélicoptère venait de se rendre sur la zone.

Barrage par la population en colère en fin de matinée de samedi

Nous apprenons par ailleurs que au regard des agressions qui se sont déroulées il y a quelques jours à Combani, une marche blanche est organisée ce dimanche à 8h. Depuis quelques mois, circuler sur les routes de Mayotte revient à être à la merci d’une agression.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here