Les lauréats du concours Innovation Mayotte 2020 en 2.0

« Il s’agissait de sélectionner des candidats aux projets forts et innovants ». Après avoir annoncé les mesures du plan de relance de l’activité économique lié aux dégâts de la crise sanitaire, le président de l’ADIM, l’Agence de Développement et d’Innovation de Mayotte, Ben Issa Ousseni, se tournait résolument vers l’avenir.

0
874
La plupart d'entre eux a déjà trempé dans l'innovation depuis plusieurs années

Et un avenir doré même puisque chacun des 12 lauréats du concours Innovation Mayotte 2020, recevra une subvention allant jusqu’à 100.000 euros.

Pour déterminer qui des 23 projets allaient être retenus, le jury était composé de Fahoulia Mohamadi, conseillère scientifique du recteur, Andry Ramaroson, maître de conférence au CUFR, Yves Rajat, directeur territorial de l’AFD et Feyçoil Mouhoussoune, président de GEMTIC.

Le projet « Mayotte recrute », n’est pas porté par un inconnu. Namoure Zidini a déjà Maestria recrutement a son actif, qui crée donc une plateforme d’annonces d’emploi et d’échanges sur Mayotte. « Nous allons localiser les emplois grâce à Jobmap, identifier les candidats dans le monde entier, les soumettre aux employeurs pour un rendez-vous quasiment immédiat, en mettant en place ‘Track-me’, une sorte de cabinet de recrutement à disposition des PME et TPE. Bientôt, il y a aura « Madagascar recrute », etc. Nous voulons exporter le concept », explique le chef d’entreprise qui dit avoir contacté Pôle emploi.

C’est une autre entreprise mahoraise qui porte le second projet, Maydomotique, spécialisée dans les alarmes. Il présente un centre de supervision d’assistance dans la zone océan Indien. Il s’agit de recueillir des données issues de la vidéosurveillance et de capteurs, « les datas seront interprétées pour interpeller les services de secours, comme le CHM, les pompiers, les forces de l’ordre, etc. », explique son porteur.

Namoure Zidini crée une plateforme d’annonces d’emploi

Enfin des projets de stockage de l’électricité photovoltaïque se multiplient, en vertu de la libération de la législation sur Mayotte ! Mayénergie solaire Intelligente, de Ibrahim Bahedja, propose notamment un pilotage intelligent de la climatisation, « il s’agit d’une régulation intelligente de la consommation d’énergie chez les usagers. Mayotte a de l’énergie solaire à valoriser, qu’il faut utiliser de manière rationnelle. »

Nous sommes désormais habitués à entendre parler de financement participatif. C’est l’objectif de Crow Invest, qui utilise la technologie de Blockchain pour permettre aux entreprises de lever des fonds autres que bancaires.

5ème projet, l’école robotique du Park numérique est un consortium de différentes écoles numériques et robotique pour « lutter contre le décrochage scolaire, la fracture numérique et l’illectronisme », précise son porteur.

Plusieurs projets révolutionnent l’agriculture en l’amenant vers le 2.0 pour la rendre plus attractive pour les jeunes. C’est IOT-Surveillance des parcelles et du bétail de INADCOM, c’est aussi le zébu connecté 976 qui vaut à ses créateurs de passer de la géolocalisation de véhicules à celles des bovins, c’est enfin la Ferme pilote, « des Digifermes dont on peut contrôler des données à distance ».

Sur le thème de la réduction des déchets et des énergies renouvelables, on trouvera Maore CCLT, un scooter fonctionnant à l’énergie solaire et l’énergie cinétique, « on freine beaucoup sur les routes de Mayotte, il faut en tirer profit », explique son concepteur.

Le duo de Maybiotech s’attaque aux espèces envahissantes que sont les algues rouges, l’Asparagopsis taxiformis, pour les exploiter comme alternative aux traitements chimiques sur les exploitations, « nous devons valider leur efficacité sur les parasites ». Une manière « d’allier préservation de la biodiversité et solution alimentaire saine. »

La circulation aérienne, maritime et spatiale, observée de prés, c’est le projet d’observation de la basse atmosphère de Maore Mobile.

Enfin, le Maore Tour de M. Boina est une application d’information dédiée aux touristes, Visit’Mayot.

Certains thèmes sont porteurs, rendez-vous en 2021 pour voir éclore ces projets dont certains sont portés par des structures déjà établies.

A.P-L.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here