10 à 20% d’économies d’eau avec les kits offerts à chaque abonné

Réduire sa consommation d'eau et sa facture tout en favorisant l'insertion par l'emploi, c'est le pari qu'ont fait la préfecture l'ARS et le syndicat des eaux, alors que de nouvelles mesures de restriction d'eau sont à prévoir.

0
521
Trophées nationaux d’économies d’eau, Mayotte
Les kits réducteurs de débit proposés en octobre 2020 à la population mahoraise

Le Smeam, l’ARS et la préfecture ont « décidé de doter le territoire de kits hydro-économes, explique le préfet. Ce sont des kits qui seront distribués à l’ensemble de la population et qui permettront d’économiser l’eau, de 10 à 15%, voire 20%. Cela contribue à économiser nos réserves, et en même temps ça permet aux Mahorais de voir leur facture d’eau diminuer. »

Une quarantaine de personnes ont travaillé dans des associations d’insertion pour conditionner les éléments de ces kits.

Une quarantaine de personnes en insertion ont participé au conditionnement des kits

« Nous nous sommes posé la question de savoir comment associer la population en difficulté pour en faire profiter celles et ceux qui en ont besoin. Nous avons décidé de travailler avec des associations d’insertion, c’est ainsi que nous avons travaillé avec M’sikano. Il faut que les kits aillent très vite dans les foyers. Une 20aine de personnes ont permis que ces kits soient prêts à être expédiés à la population. C’est donc aussi une action qui permet à des gens d’avoir une activité qui les insère dans la société. En donnant ce travail à des gens en insertion, la boucle est bouclée, cette action est importante pour notre tissu social. »

Un demi-million d’euros d’investissement

L’idée, bienvenue, aurait été tout aussi bonne si elle avait été prise avant. Si elle a été rendue possible cette année, « c’est la rencontre de la volonté du syndicat, de l’Etat, de l’ARS, il a fallu financer, l’Etat finance une partie, l’ARS finance une grosse partie. Nous avons su mobiliser la ressource financière. Nous sommes dans l’adversité mais aussi dans l’action qui nous permettra de surmonter la crise hydrique. On l’a fait cette année car des volontés se sont rencontrées » poursuit le préfet.

Chaque kit sera disponible dans les CCAS ou en préfecture pour les services publics

Quant au coût « il faut savoir qu’on en distribue à toutes les collectivités pour leurs besoins administratifs, tous les services publics peuvent venir en préfecture retirer des kits. Au total, 70 000 kits seront distribués soit dans les services publics, soit dans les foyers mahorais. Cela coûte 350 000€ à l’ARS et 150 000€ à l’Etat ».

Cet équipement « simple à installer » sera disponible « dès lundi » souhaite le préfet.

Les kits seront disponibles dans chaque commune dans les CCAS, et ne seront pas distribués par la Poste comme les masques en tissus. Les kits consistent en un ensemble de joints et de mousseurs qui réduisent la pression de chaque robinet. 3 à 4000 mètres cubes pourraient ainsi être économisés chaque jour à l’échelle du territoire. Une goutte d’eau certes, mais précieuse.

Y.D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here