Le mouvement de grève à l’ARS rythmé par une valse à 3 temps

0
339
Des échanges bénéfiques traduits par un protocole de fin de conflit en 6 points

Comme nous l’avions écrit, le schéma du mouvement de grève est inédit à l’ARS Mayotte, avec des communiqués qui s’enchainent, où fleurissent et se fanent successivement les logos des syndicats au gré des interprétations.

D’un côté, la CFDT locale indique qu’ils sont 4 syndicats avec la CGT, FO et la CFE CGC à mener le combat de front en signant le préavis de grève (lire Preavis-grêve-ARS-26-10-2020), de l’autre, la directrice de l’ARS Dominique Voynet, qui juge que ledit préavis est signé par des personnes extérieures à l’ARS, qui n’ont aucune légitimité pour prendre une décision à la place et contre les sections syndicales de l’agence et les lesdites sections syndicales CGT, FO, et CFE CGC de la branche santé de l’ARS, qui indiquent se désolidariser du mouvement de grève (lire  Message conjoint à tous les agents).

Un billard à 3 bandes où chaque jour un acteur joue un coup. Le dernier en date émane de la CFDT, enfin de son secrétaire départemental pour être précis, qui explique qu’aucun syndicat n’est finalement représentatif, les vraies élections n’ayant pas eu lieu, « l’ARS Mayotte étant mise en place au 1er janvier 2020, les premières élections professionnelles auront lieu le 26 novembre 2020 prochain ». Alors que pour Dominique Voynet, c’est le Comité provisoire d’Agence qui prime en attendant les élections de novembre.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here