Nouvelles opérations de destruction de bangas

0
737
La préfecture et la gendarmerie sur place pour encadrer les démolitions

Dans la continuité de la loi pour l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (Elan) que le préfet avait déjà fait appliquer à Hajnagua en octobre 2019 en détruisant deux bangas, d’autres opérations de démolition ont eu lieu jeudi matin à M’tsangamouji cette fois, sur la lagune d’Ambato.

Sous l’autorité de Jérôme Millet, sous-préfet, Secrétaire général adjoint, les services de la DEAL ont procédé à la démolition de 3 bangas, « installés illégalement depuis une dizaine d’années sur cet espace protégé », indique la préfecture.

Qui rajoute que chaque occupant a fait l’objet d’une enquête sociale, diligentée par les services de la DJSCS (Jeunesse et sports) et de l’ACFAV (Aides aux victimes), et s’est vu proposer, dès lors qu’il était français ou en situation régulière, une solution d’hébergement/relogement.

« D’autres opérations de démolitions d’habitations illégales, d’une plus grande ampleur, sont appelées à se dérouler dans les prochaines semaines. En même temps qu’elle permet de réduire les risques sanitaires liés à l’insalubritépublique, la politique de lutte contre l’habitat illégal, en libérant des emprises foncières, permettra de développer des projets d’aménagement public », conclut la préfecture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here