INSEE : Les prix se calment en septembre

Depuis le début de l'année, on était reparti sur un rythme d'inflation soutenue, dépassant celle du reste de la France ce qui n'était pas arrivé depuis bien longtemps. Les prix chutent de 0,7% en septembre, ramenant l'inflation sur les 12 derniers mois à 1,3%. Mais les produits frais restent encore très chers.

0
176
INSEE, prix, Mayotte
Baisse à la pompe en décembre

La baisse de 0,7% en septembre ne va pas impacter favorablement le panier de la ménagère puisque la baisse des prix concerne le transport aérien et de énergie. Les prix de l’alimentaire et des produits manufacturés restent stables, eux, indique le dernier bulletin de l’INSEE.

En septembre 2020, l’indice des prix à la consommation des ménages recule de 0,7 % à Mayotte, après une hausse de 0,3 % en août. Cette forte baisse s’explique essentiellement par le repli des prix des services et de l’énergie. Sur un an, les prix augmentent de 1,3 % à Mayotte alors qu’ils sont stables sur le reste de la France.

En septembre, les prix des services baissent de 1,8 %, dans le sillage du repli des tarifs du transport aérien après la haute saison. Les prix des transports et communications diminuent de 6%. Sur un an, les prix des services augmentent de 2 % à Mayotte et de 0,6 % en France, hors Mayotte.

Les prix de l’énergie sont en repli de 1,1 % en septembre, en raison de la baisse des prix des hydrocarbures. Sur un an, les prix de l’énergie reculent de 6,6 % à Mayotte, moins que sur le reste de la France, 8%.

Les prix des produits manufacturés sont stables. Les hausses des prix de l’habillement et des chaussures (+ 0,1 %) et des produits d’hygiène et de santé (+ 0,2 %) sont compensées principalement par la baisse des prix des autres articles d’équipement du ménage (- 0,4 %). Sur un an, les prix des produits manufacturés augmentent de 0,8 % à Mayotte, alors qu’ils baissent de 0,2 % en France, hors Mayotte.

Les prix de l’alimentation se maintiennent en septembre. Si les prix des œufs et produits laitiers augmentent (+ 0,3%), de même que ceux des boissons non alcoolisées (+ 0,4 %) et alcoolisées (+ 0,8 %), les produits frais voient en revanche leurs prix baisser (- 0,4 %). Il était temps, rappelons qu’ils tirent habituellement la tendance vers le haut, ils prennent d’ailleurs +8,7% sur les 12 derniers mois. Et c’est comme ça chaque année… Sur un an, les prix de l’alimentation augmentent de 2,6 % et de 0,8 % en France, hors Mayotte.

Le prix du tabac est stable. Il augmente de 6,9 % sur un an.

A.P-L.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here