Annulation des élections à Kani Keli pour différences dans les émargements entre les 2 tours

0
699
élections municipales, Kani Keli, tribunal administratif
L'élection de Rachadi Abdou invalidée

C’est d’une courte tête de 11 voix que Rachadi Abdou l’avait emporté sur son challenger, Assani Soufiane Ayouba, tous deux apparenté à Divers droite, lors de ce second tour des municipales le 28 juin dernier.

Le perdant avait alors déposé un recours. Il estimait notamment que 13 bulletins de sa liste ont été déclarés nuls à tort lors du dépouillement, qu’il existe un doute sur l’authenticité de nombreuses signatures apposées sur des listes d’émargement, que le nombre d’électeurs a varié entre les deux tours de scrutin, etc. Il demande en conséquence que soit proclamé vainqueur sa liste « Fampitia ensemble tout est possible ».

Par une ordonnance rendue publique ce 14 octobre, le tribunal administratif ordonne l’annulation des élections municipales à Kani Keli. Non pas au regard des 13 bulletins déclarés nuls, en raison de l’expiration du délai de protestation de 5 jours, mais sur 21 émargements qui posent problème en raison d’une signature différentes entre les deux suffrages des premier et second tours. « Par conséquent, ces suffrages irrégulièrement exprimés doivent être hypothétiquement déduits du nombre de suffrages exprimés », et donc du nombre de voix obtenues par la liste de Rachadi Abdou. Ainsi, « eu égard l’écart de onze voix séparant les deux listes, les irrégularités commises ont été de nature à altérer la sincérité du scrutin »

A.P-L.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here