Volcan : démarrage de la campagne sismique

0
274

Prévu en juin, la campagne sismique menée par le Bureau de Recherches Géologiques et minières (BRGM) dans le cadre de REVOSIMA, le Réseau de surveillance volcanologique et sismologique de Mayotte, a du être décalée en raison de la crise Covid. Elle tient ce mois d’octobre.

La campagne de reconnaissance géophysique permettra de récolter des données nécessaires pour localiser plus précisément les phénomènes sismologiques autour de Mayotte. 10 tirs à l’explosif seront réalisés, « loin des habitations », en fond de forage, à 25m de profondeur, afin de générer un signal sismique. Ce signal se propagera dans le sol et sera enregistré en surface par des capteurs ultra-sensibles appelés géophones.

REVOSIMA, REFMAORE , BRGM,Mayotte
Explication des fonctions des géophone et des centrale d’acquisition dans un clip

72 géophones seront installés sur une ligne traversant Mayotte d’Ouest en Est et seront complétés par plusieurs stations sismiques sous-marines OBS, déployées en mer lors de la campagne de MAYOBS15 par le navire océanographique le Marion Dufresne (Ifremer).

La mission REFMAORE permettra au REVOSIMA (Réseau de surveillance Volcanologique et Sismique de Mayotte) de disposer de nouvelles données pour améliorer l’observation, la surveillance et l’alerte vis-à-vis des séismes avoisinants l’île de Mayotte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here