Vaccination contre la grippe qui sévit en saison chaude à Mayotte

La CSSM communique sur le démarrage de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière. L’ARS nous explique cette spécificité d’un virus qui nous touche malgré l’arrivée de l’été austral

0
473
Grippe, Mayotte, ARS, CSSM

Une campagne de prévention contre la grippe, voilà qui peut étonner, alors que nous nous acheminons doucement vers la saison chaude. Est-ce à dire que nous collons de nouveau mécaniquement aux campagnes métropolitaines comme il y a quelques années ? Pas tout à fait, répond en substance Julien Thiria, Directeur de santé publique à l’ARS Mayotte, qui revient sur l’historique du virus.

« Jusqu’en 2011, nous suivions les campagnes métropolitaines, avec une vaccination en même temps que l’hémisphère Nord. Puis, l’ARS Océan Indien dont faisait partie Mayotte, a décidé d’un autre calendrier vaccinal, propre à l’hémisphère Sud. Mais nous nous sommes peu à peu aperçu d’une saisonnalité de la grippe ici proche de la métropole, avec deux causes : l’été austral est chaud et très humide, favorisant l’émergence de maladie, et les contagions par des voyageurs de retour de vacances de métropole. »

Ça colle de souche

Vaccin à retirer en pharmacie

Quant à l’identification de la souche pour que le vaccin colle au virus, elle se fait par prélèvements, « nous les envoyons en métropole aux fins de déterminer le type de virus qui sévit sur le territoire. »

Ainsi, la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a débuté le 8 septembre 2020 à Mayotte et se poursuivra jusqu’au 31 janvier 2021. La Caisse de Sécurité sociale de Mayotte (CSSM) indique que le vaccin reste le premier geste pour se protéger de la grippe et ses complications graves.

« Cette vaccination concerne en particulier les personnes âgées de 65 ans et plus. Pour vous faire vacciner contre la grippe, c’est simple et rapide :
– retirez gratuitement le vaccin à la pharmacie sur simple présentation de votre bon de prise en charge que vous avez reçu par courrier
– faites- vous vacciner par un professionnel de santé de votre choix : médecin, infirmier(e) libéral(e) ou pharmacien.

Si vous n’avez pas reçu votre bon de prise en charge ou si vous l’avez égaré, vous pouvez le retirer chez votre professionnel de santé.
A noter que le bon de prise en charge du vaccin ne sera pas délivré aux accueils de la CSSM. »

A.P-L.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here