Covid 19 : les doléances de Mayotte remontées au ministère de la Santé

Dans un échange en visio entre 77 présidents de Départements et Brigitte Bourguignon, ministre en charge de la santé et de l’autonomie, les contextes propres à chaque territoire ont pu être abordés. Issa Issa Abdou a notamment remonté les difficultés de dépistage pour les voyageurs à destination de Mayotte.

0
387
Brigitte Bourguignon, Mayotte,
Échanges en visio avec Brigitte Bourguignon (à gauche) ce mercredi soir

Nous venons de quitter ce mercredi la couleur rouge de zone de circulation active du virus pour celle, plus pastel, d’un orange de Zone d’alerte, et d’autres départements comme la Guadeloupe, virent au contraire au rouge grenat. C’est dans ce contexte que la ministre déléguée auprès du ministre des solidarités et de la santé, chargée de l’autonomie, Brigitte Bourguignon, a souhaité faire le point ce mercredi soir avec 77 présidents de département.

Pour Mayotte, Issa Issa Abdou, 4ème vice-président chargé de l’action sociale et de la Santé, a pu prendre la parole. « Je me suis d’abord félicité de la sortie de l’état d’urgence sanitaire, en demandant que nous soyons toujours accompagnés », nous rapporte-t-il. Il a notamment transmis deux doléances qui touchent aux déplacements vers notre territoire, pour à la fois les rendre fluides, et à la fois, accroitre notre protection. Car cette exigence de la compagnie Air Austral pour les déplacements au départ de la métropole a sans doute contribué à protéger le territoire d’une nouvelle invasion de cas de Covid 19.

Le timing des tests en métropole devient problématique

Issa Abdou a remonté les priorités pour Mayotte (Image d’Archive)

« J’ai expliqué à la ministre que de nombreux voyageurs, dont des personnes âgées, ont des difficultés pour effectuer leurs tests au départ de la métropole, mais aussi, pour obtenir leurs résultats à temps. On entend même parler de falsification de date sur les documents. Je lui ai donc demandé s’il était possible de mettre en place des dispositifs plus souples, notamment en terme de délais de pratique des tests PCR, mais aussi de tests salivaires, s’ils sont fiables. »

Autre problématique, les déplacements régionaux, notamment depuis La Réunion, qui ont fait l’actualité. La maire de Saint-Denis et ancienne ministre des Outre-mer, Ericka Bareigts, avait en effet demandé le maintien des tests pour les voyageurs venant de Mayotte, et leur mise en place pour les vols depuis La Réunion, territoire qui était alors classé en rouge, viré au orange depuis ce mercredi. « J’ai porté la parole du président Soibahadine Ibrahim Ramadani qui continue à demander la mise en place de tests pour les passagers en provenance de La Réunion, en indiquant qu’il fallait arrêter de stigmatiser les mahorais. La ministre a pris note, et a indiqué qu’elle allait regarder ce sujet de prés. »

Enfin, le sujet portait sur le plan de relance de l’économie. « La fin de l’état d’urgence est susceptible de redonner de l’attractivité à notre territoire, mais j’ai interpellé la ministre sur de nécessaires mesures fortes de l’Etat pour accompagner notre Département qui a été fortement touché par la maladie. »

La ministre a assuré d’une « réponse rapide pour Mayotte ».

A.P-L.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here