Sortie d’urgence sanitaire mais maintien de l’accompagnement des professionnels de santé

Si la fin de l'état d'urgence sanitaire a été accueillie comme bol d'oxygène par des secteurs professionnels, pour d'autres, c'est il sonne le glas des aides exceptionnelles. L'ARS indique poursuivre son accompagnement.

0
173
Etat d'urgence sanitaire, ARS, Mayotte
L'ARS continue à fournir en protection les professionnels de santé

L’urgence sanitaire impliquait la garantie approvisionnement par l’Etat des équipements de protection individuels (solution hydro-alcoolique, masques…) aux professionnels de santé. « Il doit prendre fin la semaine du 28 septembre, indique l’ARS, les professionnels de santé devront assumer leurs approvisionnements à partir de cette date ». A Mayotte, l’ARS s’était engagée à poursuivre l’équipement des libéraux et des officines jusqu’à la levée de l’état d’urgence sanitaire initialement prévue le 30 octobre.

Compte tenu des tensions sur les marchés internationaux, l’ARS indique maintenir ce soutien jusqu’au 30 octobre, « afin de permettre aux professionnels de santé d’assurer leur approvisionnement selon le calendrier initial ».

Autre changement induit, mais adapté au territoire, la fin de la mise en place des rampes d’eau ne signifie pas leur disparition. L’ARS Mayotte rappelle que pour permettre à chacun d’appliquer les gestes barrières et lutter ainsi contre le Covid-19, elle s’est engagée en mai 2020 à financer les travaux d’installation et les consommations d’une soixantaine de rampes d’eau jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire. « Dans les communes qui le souhaitaient, ces rampes ont permis la distribution d’eau potable dans des zones où elle était particulièrement difficile d’accès et contribué à contenir l’épidémie de coronavirus, pour le bien de l’ensemble de la population de Mayotte. »

De la crise Covid à la crise de l’eau : les rampes d’eau multiservices

La fin de l’état d’urgence sanitaire ayant été actée lors du Conseil des Ministres du 16 septembre, ce dispositif consacré à la lutte contre le Covid-19 prend fin à présent comme convenu. Mais il est reconverti en approvisionnement en cas de coupures d’eau.

L’ARS rappelle  que si la fin de l’urgence sanitaire confirme l’amélioration de la situation épidémique sur l’île, « l’épidémie n’est pas terminée pour autant. Chacune et chacun doit donc continuer d’appliquer strictement les gestes barrières pour éviter tout rebond épidémique. Les rampes d’eau vont désormais voir leur rôle évoluer. A présent déployées sur l’ensemble de l’île en prévision de la pénurie d’eau que connaît Mayotte, elles garantiront à tous les habitants, dans chaque village, un accès à l’eau potable en cas de coupure du réseau d’eau en journée. Les communes de Mayotte, compétentes en matière de fourniture d’eau, ont la possibilité d’utiliser ces mêmes rampes pour améliorer l’accès de tous à l’eau potable. »

Enfin, il est également rappelé que suite au décret mettant fin à l’état d’urgence sanitaire à Mayotte, l’obligation de présenter un test Covid- 19 négatif est supprimée pour les vols à destination de La Réunion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here