Somahazi à Paris pour répondre au plan de relance sur l’apprentissage

0
201
Michaëla Rusnac recevait Chrystel de Bricourt

L’organisme de formation Somahazi ne compte pas passer à côté des mesures débloquées par le gouvernement pour relancer l’apprentissage en France. Et le temps est compté.

Ce lundi 21 septembre les représentants de Somahazi étaient reçus au ministère des Outre-Mer, par  Michaëla Rusnac, Conseillère Action Sociale, Agriculture, Logement et Santé au Ministère des Outre Mer, pour échanger sur les enjeux et les intérêts de l’apprentissage à Mayotte. L’organisme a déjà monté une formation pour les assistantes de vie aux familles, qui bénéficie à 15 jeunes filles.

Somahazi se dit « convaincu que l’apprentissage sera un levier d’insertion professionnelle pour les jeunes et un levier de recrutement performant pour les entreprises ».

Ses dirigeants ont échangé avec différents acteurs professionnels et institutionnels pour dynamiser l’apprentissage et répondre au plan de relance mis en place par l’état il y a quelques semaines.

Depuis le mois de juillet 2020 et jusqu’au 28 février 2021, les entreprises qui signeront un contrat d’apprentissage percevront une aide à l’embauche permettant de couvrir l’intégralité ou presque du coût salarial de l’apprenti pendant un an.

Une voie adaptée à beaucoup de jeunes qui peuvent obtenir un diplôme tout en percevant un salaire durant toute la période du contrat d’apprentissage.

« D’autres rendez-vous au ministère des Outre-Mer sont d’ores et déjà planifiés pour continuer dans cette dynamique de développement de l’apprentissage sur notre territoire », indiquent Chrystel et Maxime de Bricourt.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here