Fin des tests PCR: le président Soibahadine sous-entend une réaction opportuniste d’Ericka Bareigts

0
613
Soibahadine, Ericka Bareigts,, Mayotte
Le président se félicite de cette évolution, mais appelle à ne pas relâcher les efforts

La fin de l’obligation de dépistage pour les Mahorais à destination de La Réunion avait rencontré l’opposition de l’ancienne ministre des Outre-mer Ericka Bareigts. Qui en avait préconisé la reprise sur les deux territoires, à Mayotte, mais aussi au départ de La Réunion, répondant ainsi en même temps à une demande des élus mahorais.

Le président du Conseil départemental de Mayotte Soibahadine Ibrahim Ramadani réagit à la position de la maire de Saint-Denis de la Réunion, demandant le rétablissement des tests PCR. S’il dit « se fier aux autorités sanitaires » en matière de santé publique, il dit regretter que « cette question de la légitimité du test entre les deux îles ne se trouve, pour la première fois, « publiquement » posée qu’au moment où ce test n’est précisément plus obligatoire au départ de Mayotte où la situation sanitaire s’améliore ».

La fin de l’état d’urgence à Mayotte et en Guyane depuis ce week-end, est le résultat « d’efforts considérables et partagés consentis par la population de Mayotte et l’ensemble des acteurs locaux », mais il ne doit pas faire oublier la situation tendue en métropole, et appelle à  « des efforts que nous n’entendons pas relâcher ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here