Au lycée Mamoudzou Nord, la science-fiction plus actuelle que jamais

Une conférence sur le cinéma de science-fiction a réuni près de 150 élèves vendredi au lycée Mamoudzou Nord. Plus qu'un cours, cette action a curieusement réuni la fiction et l'actualité.

0
185
Gilles Collin animait cette première conférence

Qu’est-ce qui réunit Marty Mc Fly sur un overboard, Will Smith caché dans une baignoire et les journées du patrimoine ? Vendredi l’amphithéâtre du lycée Mamoudzou Nord avait des airs de machine à retourner vers le futur.

A l’origine de cet après-midi aussi ludique que pédagogique, le lancement d’un cycle de conférences destiné aux étudiants de la section CAV, cinéma et audiovisuel, du lycée. Un vendredi par mois, un thème sera dorénavant abordé avec les élèves, avec une conférence dans un premier temps, et une projection de film dans la foulée.

« L’objectif est d’apporter un éclairage sur un réalisateur, un film ou un genre » explique Gauthier Barthélémy, enseignant CAV au lycée. « C’est d’abord destiné aux élèves de cinéma mais aujourd’hui on a aussi deux classes de lycée professionnel » poursuit-il.

Un enjeu pédagogique donc mais pas que. « C’est aussi l’occasion pour les élèves de découvrir des films qu’ils n’auraient pas vus par ailleurs, c’est un enjeu de culture générale, d’ouverture au monde. »
L’objectif est aussi « de vous donner envie d’aimer le cinéma et d’enrichir votre patrimoine culturel personnel » ajoute à l’adresse des lycéens le conférencier, l’enseignant Gilles Collin.

Un enjeu qui fait directement écho aux journées du patrimoine qui commençaient précisément vendredi pour les scolaires.

Près de 150 élèves ont suivi cette première conférence passionnante

Sur le cycle de conférences, Les Demoiselles de Rochefort viendront par exemple illustrer le thème Musique et Cinema. La Nuit des Morts Vivants conclura à merveille la conférence sur le film de zombies. Ce qui laissera aux élèves une impression familière.
Car le thème de ce vendredi, la science-fiction, a aussi fait la part-belle aux zombies avec Je suis une Légende, où Will Smith joue seul ce long métrage d’anticipation, incarnant un médecin confronté à une pandémie qui a ravagé l’humanité. Un choix de film parmi tant d’autres chefs-d ‘œuvres du genre qui fait écho à l’actualité, les élèves étant priés de garder leur masque le temps de la projection bien sur. « C’est totalement d’actualité » sourit Gilles Collin qui se veut toutefois plus optimiste sur l’évolution de la Covid-19.

Wall-E avec nous !

Au fil de la conférence, des extraits de films emblématiques du genre faisaient aussi écho à l’actualité. Par leur côté dystopique comme la scène finale de la Planète des Singes -qu’on vous laisse regarder sans vous spoiler si vous ne l’avez pas vu, c’est une des meilleurs chutes de l’histoire du cinéma-, ou parce que le présent a rattrapé la fiction ! Ainsi Blade Runner se déroule en 2019, et Retour vers le Futur 2, en 2015. Le charmant robot Wall-E qui ramasse les déchets dans un monde sans vie laisse « imaginer la Terre si on continue à mettre des déchets partout » analyse Gilles Collin. Là encore l’actualité fait écho au film, et l’on imaginerait bien l’attendrissante machine sur nos plages.

Un genre qui fait écho au présent

Mais si le cinéma de science-fiction est plutôt un genre sombre et pessimiste, la montée en puissance de la section CAV du lycée accompagne une réalité plus joyeuse : Mayotte est aussi désormais une terre de cinéma, avec la première projection à venir de la série locale Seconde Zone. Plusieurs élèves de CAV ont même été stagiaires sur le tournage. Actuellement, l’adaptation au cinéma de Tropique de la Violence est aussi en cours de tournage. Un raccord plus positif donc à l’actualité, qui donnait encore plus de saveur à cette première conférence.

Y.D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here