#LaMahoraise, une course qui se décline et qui se cogite

Les organisateurs de #LaMahoraiseSFR se positionnent résolument vers son organisation en mai 2021, « Inch’Allah ». Car cette année, le confinement a eu raison de cette course destinée à attirer les filles vers le sport.

0
83

En 2019, pour sa première, c’est une marraine de charme et de choc qui avait parrainée La Mahoraise, puisque la sprinteuse championne du monde Christine Arron était à Mayotte pour partager son expérience sportive avec les plus jeunes.

Pour sa 2ème édition cette année, LaMahoraise fait déjà des petits, avec une déclinaison vers les CM2 filles, la #PetiteMahoraise se courra le même jour, le mercredi 26 mai 2021. Et l’UNSS et le rectorat de Mayotte lancent à cette occasion des livrets pédagogiques dédiés à l’évènement.

« Nous voulons faire vivre cette course toute l’année. Ces livrets scolaires, ludiques et adaptés, permettront aux élèves de CM2 de s’exercer dans les différentes disciplines, français, mathématiques, histoire, géographie, sciences, SVT, éducation civique, anglais, etc., au travers de #LaMahoraiseSFR et ses objectifs : la promotion du sport féminin et l’émancipation féminine », explique Philippe Mentec qui a succédé à Hervé Curat à la tête de l’UNSS Mayotte.

Des livrets ludiques

L’intérêt est d’avoir ensuite des filles qui se licencient en 6ème au collège. Un clip est tourné par un artiste mahorais, et un flash mob est corrégraphié intégrant tous les collèges, « enfin, un concours d’affiches est ouvert avec comme objectif un séminaire sur le port féminin.

La distribution du livret a été lancée ce matin, « toutes les CM2 de Mayotte en recevront », en présence du recteur et de l’inspecteur d’académie.

A.P-L.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here