Délinquance: le préfet J-François Colombet menace les parents de suspension de titre de séjour

C'est une première. Le préfet de Mayotte compte responsabiliser les parents des jeunes voyous auteur de violences dans le centre de l'île en leur retirant l'autorisation de séjourner sur le territoire.

1
3076
titres de séjour, Mayotte
Jean-François Colombet rencontre les habitants devant les cases détruites

A la suite d’une nouvelle journée de violence ce mercredi où une quinzaine de véhicules auraient été brûlés et des cases détruites, le préfet avait donné rendez-vous aux médias à 10h du matin à Combani. Mais à cette heure là, les affrontements avaient repris entre bandes de jeunes, et la route a été inaccessible pendant un moment, illustrant la difficulté de faire régner l’ordre public au milieu de ces bandes qui sèment le chaos.

Le préfet se repliait sur Tsingoni, où il tenait un point presse, après avoir rencontré la population. Des habitants ont raconté leur journée et leurs nuits de terreur, avec des jeunes qui s’en prenaient ouvertement à leurs véhicules.

Beaucoup d’installations ont été saccagées

En réponse, Jean-François Colombet annonçait que, les cas des parents de ces jeunes voyous détenteurs de titres de séjour, seraient examinés: « Je réunirai la Commission des titres de séjour, la loi m’y autorise, pour regarder si nous suspendons ou si nous supprimons les titres de séjour de ceux qui n’aurons pas remplir leurs devoirs à l’égard de leurs enfants ». Il le justifiait par le non respect « du contrat et des valeurs qui nous lient ». « Nous ne l’autoriserons plus à séjourner à Mayotte. »

A.P-L.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here