Plusieurs incarcérations de mineurs suite à des violences en juillet et août

0
1184
Ce 2 septembre plusieurs jeunes ont été placés en détention provisoires, rapporte le procureur

Des poursuites pénales avaient été menées à la suite d’une tentative de meurtre à Mtsapéré en juillet et de viol et vol aggravés ce 31 août pointe Mahabou. Le procureur communique sur leur traitement judiciaire.

« Le 13 juillet 2020, vers 22 heures, des affrontements entre bandes rivales avaient lieu à Mtsapéré sur la commune de Mamoudzou. Ils avaient fortement perturbé la tranquillité des habitants. Des personnes non impliquées dans ces confrontations aveint été prises à partie dont l’une d’elles victime de blessures graves engageant son pronostic vital et nécessitant son évacuation à La Réunion.

Les témoignages recueillis dans le cadre de l’enquête ouverte et les investigations menées par les enquêteurs du commissariat de Mamoudzou ont conduit à l’interpellation, en début de semaine, de trois individus mineurs, âgés de 15 à 17 ans, tous nés à Mayotte.

A l’issue de leur garde à vue, ces derniers ont été présentés le 2 septembre 2020 à un juge d’instruction. Ils ont été mis en examen pour les faits de tentative de meurtre et de participation à attroupement armé.

Suite à leur présentation devant le juge des libertés et de la détention, l’un d’eux a été placé en détention provisoire et les deux autres sous contrôle judiciaire.

Dans les mois à venir, les investigations vont se poursuivre sous l’autorité du juge d’instruction, aux fins de préciser les circonstances du passage à l’acte, d’étayer la personnalité des mis en examen et d’identifier leurs co-auteurs éventuels.

Le 31 août 2020 en fin de journée, un couple était abordé à proximité du parc Mahabou par quatre individus leur demandant de l’argent. Devant le refus du couple, les agresseurs s’emparaient du téléphone portable et de la carte bancaire de l’homme puis entrainaient la jeune femme à l’intérieur du parc où il lui imposaient chacun leur tour des actes de viol.

Cinq individus, un jeune majeur âgé de 18 ans, né à Mayotte, ainsi que quatre mineurs âgés de 11 à 17 ans dont l’un né à La Réunion, un autre aux Comores et deux à Mayotte, étaient rapidement interpelés. Lors des garde à vue, le plus jeune était mis hors de cause alors que les quatre autres reconnaissaient leur participation aux faits.

Le 2 septembre 2020, ils étaient tous les quatre déferrés devant le Procureur de la République et présentés au juge d’instruction. A l’issue de leur interrogatoire de première comparution, ils étaient mis en examen pour les faits de viol en réunion et de vol aggravé.

Suite à leur présentation devant le juge des libertés et de la détention, le jeune majeur ainsi que l’un des auteurs mineurs ont été placés en détention provisoire. Les deux autres mineurs mis en examen ont été placés sous contrôle judiciaire. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here