Plan de relance : Mayotte doit sortir ses dossiers pour profiter du 1,5 milliard alloué aux outre-mer

0
617
Sébastien Lecornu, Jean Castex, Mayotte, plan de relance
Il faut financer les aides au raccordement des stations d'épuration à Mayotte

L’enveloppe du plan de relance allouée aux outre-mer a été annoncée par Philippe Gustin, directeur de cabinet de Sébastien Lecornu ce mercredi, soit la veille du discours du premier ministre Jean Castex qui détaillait ce jeudi midi les 100 milliards d’euros du Plan de relance national, rebaptisé « France relance ».

Les axes de ce plan qui se veut sur une courte période, 2021-2022, sont sensiblement les mêmes en outre-mer, et tournent autour de la croissance verte, l’accompagnement des entreprises, et la cohésion sociale et territoriale. Ainsi, pour les Collectivités locales, 50 millions d’euros sont mobilisés pour le développement local à travers des dispositifs tels que « Action Cœur de Ville » et pour une compensation des pertes de recettes fiscales à hauteur de 200 millions d’euros.

600 millions d’euros sont alloués aux dispositifs de soutiens à l’emploi et à la formation telles que les parcours emplois compétence (ex-emplois aidés). Un financement de 50 millions d’euros est également prévu pour la rénovation des réseaux d’eau, l’assainissement, l’accès à l’eau potable. Trois secteurs en grands besoin à Mayotte, il faut anticiper dès maintenant leur consommation.

Espérons même qu’il ne soit pas trop tard, puisque ce plan de relance est prévu pour être mis en œuvre au 1er janvier 2021. Il sera mené conjointement avec les Contrats de convergence actuellement en vigueur, et le plan urgence Mayotte de 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here