25.9 C
Dzaoudzi
samedi 16 octobre 2021
AccueilEconomieVers la fin des problèmes de direction à la Chambre d’agriculture dans...

Vers la fin des problèmes de direction à la Chambre d’agriculture dans un contexte d’assainissement de la situation

La menace de grève de la faim du Sous-directeur des Services techniques de la Chambre d’Agriculture et de la Pêche aura de nouveau mis la maison sous les feux des projecteurs. Sa situation devrait être régularisée. Et la Chambre met enfin en place sa stratégie d’actions.

En 2016, le préfet ne parvenant pas à approuver le budget primitif de la CAPAM, un audit est demandé. L’Etat assure depuis une tutelle administrative par la Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DAAF). Cela aurait permis d’assainir les comptes, mais la dette de 1,7 million d’euros persiste.

L’audit révèle entre autre des « dysfonctionnements managériaux ». Sont visés la directrice de la structure et le sous-directeur des services techniques et en charge du développement, Elanrif Boinali. Prenant en compte ces conclusions, un protocole d’accord est signé en novembre 2019, entre l’Etat, le conseil départemental et le président de la CAPAM. Ce dernier nous explique qu’il prévoit l’affectation de la directrice à la DAAF, et du sous-directeur au Conseil départemental.

Victime d’un règlement de comptes politique

CCI, CAPAM, Mayotte
Le siège des Chambres consulaires à Mamoudzou

C’est aussi ce que rapporte Elanrif Boinali, qui critique la forme, « cette signature s’est faite en catimini ! Pourquoi ne pas le faire au grand jour. On m’a bien proposé de partir au Département, mais c’était le flou lorsque j’ai demandé des précisions sur mon poste. » Un agent lui aurait même dit d’accepter, « tu seras mis au placard, mais payé à rien faire ! » Une vision qui l’effraie, « j’ai besoin d’être utile et sur un poste qui correspond à mon CV. »

Tout en dénonçant avec son avocat des “accusations de nature calomnieuse et diffamatoire”, susceptibles d’entraver sa recherche d’un nouvel emploi, il demande que soient appliqués les textes légaux en vigueur. Il se dit victime d’un règlement de comptes politique, et demande un licenciement en bonne et due forme, mais craint que le dossier ne traine jusqu’au élections départementales de 2021. Il programme donc une grève de la faim dans les locaux même de la Chambre consulaire à Mamoudzou dès ce 1er septembre.

Nous avons contacté le président de la CAPAM, Saïd Anthoumani, qui se veut rassurant : « La procédure de licenciement est lancée, nous allons le convoquer ». Un appel d’offre a en tout cas été lancé pour recruter un coordinateur faisant office de directeur pour un an. » Arrivant de l’extérieur, il doit prochainement signer une promesse d’embauche, « il sera en poste d’ici le 5 octobre ».

Selon lui, il devrait trouver une situation assainie. Le conseil départemental continue d’accompagner, avec une subvention de 700.000 euros cette année, « et nous travaillons sur la rédaction du Contrat d’objectifs et de performance, qui devrait être bouclé fin septembre. » Il est attendu depuis 4 ans. Il doit permettre de projeter des actions et de figer des financements en face, « toujours en partenariat avec le Conseil départemental et les services de l’Etat. On a enfin un espoir de voir sortir la CAPAM du gouffre. »

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupures d’eau pour travaux à Mirereni ce lundi

0
La Mahoraise des Eaux informe son aimable clientèle que suite aux travaux de raccordement du forage Mirereni-Poroani sur la conduite d’adduction principale qui alimente...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Consel de défense, Gabriel Attal, Mayotte

Covid : des mesures d’allègement pour les départements les moins touchés

0
Alors que la situation épidémique continue à s’améliorer sur l’ensemble du pays, un conseil de défense a été réuni par le chef de l’Etat ce mercredi. Il s’agissait d’évaluer de possibles allègements des mesures barrière. Mayotte pourrait être concernée

Assises de l’économie de la mer : « Nous avons désormais pris l’engagement de parler...

0
Parc Marin, Département, CCI ou encore Pôle emploi désormais dans le même bateau pour développer l’économie maritime, c’est en tout cas la promesse affichée par les partenaires à l’issue des Assises de l’économie de la mer qui se sont tenues les 14 et 15 septembre à Nice. Un premier pas vers un territoire d’excellence ? Abdou Dahalani, président du Parc naturel marin de Mayotte veut y croire.

“Parole libre” sur l’Europe, une réflexion inédite qui donne leur place aux citoyens

0
Une vingtaine de citoyens de Mayotte sont appelés tout le weekend à débattre de la place de l'île dans l'Europe et de leurs attentes pour les prochaines décennies. Une manière d'intéresser le grand public à une politique qui semble souvent lointaine, obscure et abstraite. A Mayotte, l'Europe est pourtant tout le contraire.

Visite sénatoriale : vers plus de moyens pour la justice

0
"La justice mérite un renfort" estime François-Noël Buffet, président de la commission des lois du Sénat en visite à Mayotte. Une semaine de terrain lui a fait prendre la mesure des changements depuis sa dernière venue en 2006, et des défis à relever en marge de la loi programme pour Mayotte.

Tribune – « Qui pour succéder à tonton Marcel ? », interroge Nabilou Ali Bacar

0
Qui pour défendre la cause mahoraise à la hauteur de l’investissement de feu le sénateur Marcel Henry ? Alors que devant les caméras, tout le monde se revendique de quelque chose, et surtout de lui, quelle est la part d’artifice ? Les actions et les réflexions se comptent sur les doigts d’une main. Chacun doit faire son introspection, invite Nabilou Ali Bacar