Le MDM s’oppose à la vente de plusieurs hectares de terrain par la mairie de Tsingoni à un promoteur immobilier

Lors du conseil municipal du 27 juillet dernier à la mairie de Tsingoni, un projet de vente de plusieurs ha de terrain à un promoteur immobilier a été soumis à la délibération et voté par la majorité. Or le groupe d’opposition du MDM (Mouvement pour le Développement de Mayotte) s’oppose à ce projet qui, pour lui, « n’a pas été concerté avec les habitants de la commune ».

0
985
La mairie de Tsingoni (archives)

« Nous nous interrogeons sur les réelles motivations du maire à vendre ce terrain à ce promoteur », affirme le MDM dans un communiqué envoyé à la presse. Pour le parti d’opposition en effet, le projet est un peu singulier dans la mesure où l’immatriculation de l’entreprise à laquelle la mairie a vendu le terrain ne date que de juin 2020 et que la promesse de vente a été faite avant même cette immatriculation, à savoir le 12 juin. L’opération est cependant légale, mais des questions restent en suspens pour l’opposition. « La majorité ne nous a présenté aucun document attestant de la capacité de cette structure à mener à bien le projet de construction de logements sociaux », explique le MDM de Tsingoni.

Le MDM choqué par le prix de la vente du terrain

Mais le réel scandale, pour les élus du MDM, est le prix auquel ce terrain a été vendu à savoir 48 euros le m². « Ce prix nous paraît dérisoire au regard de la valeur actuelle du foncier dans la commune de Tsingoni qui peut aller jusqu’à 300 euros le m² », explique le MDM dans son communiqué. « Il s’agit de copinage, on l’a bien compris, mais cela est grave au regard de la situation financière désastreuse dans laquelle se trouve notre commune en ce moment », précise Fayçoil Zoubert, conseiller municipal de l’opposition. « Nous n’avons aucune garantie que les habitants de la commune vont être prioritaires pour bénéficier de ces logements. De plus, nous sommes dans l’incertitude quant à la capacité de ce promoteur de mener le projet jusqu’au bout. Ne va-t-il pas l’abandonner en cours de route et revendre le terrain au prix du marché ? », s’interrogent les élus du MDM.

Le terrain en question est un terrain vague qui avait pour objet à l’origine d’accueillir des infrastructures sportives neuves pour la commune. « Un financement de ce projet avait déjà été acté dès 2013 par la commune, mais il n’a jamais vu le jour. Or nous avons cruellement besoin de ces infrastructures sportives car celles d’aujourd’hui ne sont pas aux normes », explique Fayçoil Zoubert. Pour lui, construire des logements sociaux est certes une bonne chose, mais cela devrait se dérouler autrement. « Pourquoi ne pas plutôt réhabiliter des logements déjà existants au cœur du village ? », s’interroge-t-il avant d’affirmer qu’on ne peut pas « étendre les ressources foncières de la commune à l’infini ».

Pour toutes ces raisons, le MDM organise une réunion de concertation publique le 16 août prochain à 9h pour échanger et étudier les actions à mettre en place pour dénoncer avec force « ce projet douteux ». Nous n’avons malheureusement pas réussi à joindre les élus de la majorité pour qu’ils nous fassent part de leur version des choses.

N.G

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here