Visite virtuelle des mangroves de Mayotte

Le Comité Français de l'UICN en partenariat avec le Parc Naturel Marin de Mayotte ont lancé un nouvel outil de découverte de la biodiversité : la visite virtuelle des mangroves de Mayotte. Pour s'immerger virtuellement dans ce milieu étonnant, il suffit de se rendre sur le site https://uicn.fr/Mangrove/M-hoko/visite.htm.

0
506
Une partie de la mangrove de l'îlot M'bouzi

Le comité français de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) est présente à Mayotte depuis 2012. Il a élaboré, collectivement avec l’ensemble des acteurs du territoire, la stratégie pour la biodiversité et le développement durable de Mayotte. En 2016, il a établi la liste rouge des mangroves du territoire c’est-à-dire celle qui sont en danger. Considérant l’importance de ces écosystèmes et les résultats de cette liste rouge, le comité français de l’UICN via le pôle relais zones humides a décidé de développer des outils de formation des futurs gestionnaires des mangroves. Ces visites virtuelles, développées avec l’aide du Parc Marin de Mayotte, serviront de support pour les communes, les intercommunalités, les collectivités et les associations qui s’impliquent collectivement dans la gestion des mangroves de Mayotte. Elles pourront également être utilisées comme outil de gestion dans le cadre des actions de sensibilisation.

L’importance des mangroves dans l’écosystème mahorais 

A Mayotte, les mangroves ne couvrent que 1,5% de la surface du territoire soit 1/3 des côtes. Une goutte d’eau dans l’océan comparé aux mangroves de Madagascar ou d’Afrique de l’est. Elles ont cependant un rôle très important dans l’écosystème de l’île. Les mangroves sont en effet une zone de nourrissage riche en matières organiques. C’est également une zone de reproduction importante des poissons et beaucoup d’espèces passent les premières années de leur vie dans ce milieu, qui est protégé, avant de s’aventurer dans la mer. Les mangroves jouent également un rôle de protection du littoral ce qui est très important puisque 90% de la population mahoraise vit sur la côte. C’est une barrière contre les tempêtes, les cyclones voire les tsunamis. D’où l’importance de les protéger.

https://uicn.fr/Mangrove/M-hoko/visite.htm

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here