L’essai clinique CoviPlasm n’aura pas lieu à Mayotte

Dans un bref communiqué, l'ARS de Mayotte annonce la mort in utero du projet d'essai clinique Coviplasm envisagé à Mayotte. Devenu un sujet politique, cet essai suscitait de nombreuses inquiétudes.

0
709
Le CHM devait accueillir cet essai, qui finalement n'aura pas lieu

Terminé avant d’avoir commencé. L’essai clinique contre le coronavirus, un temps envisagé en Guyane et Mayotte car nos deux territoires présentent la circulation active du virus nécessaire à la réalisation de l’essai, n’aura pas lieu.
C’est l’ARS de Mayotte qui l’annonce dans un communiqué succinct :

« L’ARS a pris l’attache du Ministère des Solidarités et de la Santé pour en savoir davantage sur le projet d’essai clinique COVIPLASM, dont l’annonce a suscité nombre de questionnements ces derniers jours parmi la population de Mayotte.
Le Ministère des Solidarités et de la Santé a annoncé ce jour que l’AP-HP renonçait à la mise en œuvre de cet essai, qui était envisagé à Mayotte. »

Le président Soibahadine avait pris position sur cet essai, dénonçant « un vrai mépris à l’endroit des Mahorais qui aspirent à une meilleure considération de la part de leur gouvernement ». Issa Issa Abdou, son 4e vice-président, avait peu avant constaté que cet essai médical était devenu « un sujet politique ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here