Les Fables de La Fontaine vont faire rire et réfléchir les CM2 pendant ces vacances

A Mayotte, on était friand des légendes racontées sous l’arbre à palabre. On en parle au passé, mais ces petites pauses pourraient revenir en force pendant les vacances avec les fables de La Fontaine distribuées au CM2. A compléter avec le "Hale za Jean de la Fontaine" de Nassur Attoumani !

0
608
Fables de la Fontaine, Mayotte, rectorat
Gilles Halbout invite les élèves à s'approprier les fables (archive)

Certains pourront méditer sur « rien de sert de courir, il faut partir à point », et pas seulement pour arriver à l’heure à l’école ! D’autres enregistreront le « Travaillez, prenez de la peine, c’est le fond qui manque le moins », d’éloge de la valeur du travail du Travailleur et ses enfants, ou la chute d’un camembert lâché par un orgueilleux corbeau…

La morale et surtout, les valeurs que cache chacune des petites histoires, va s’inviter pendant ces vacances. Sous les peux de bêtes du loup et de l’agneau, ou des plumes de la cigogne ou encore de la fourrure du lion, ce sont les petits et gros travers des humains dont se moque le fabuliste national Jean De La Fontaine. Elles sont offertes aux CM2 cette année, dans le cadre de l’opération nationale « Un livre pour les vacances ».

A chacun sa fable

Les 25 fables sont illustrées par d’Emmanuel Guibert, Grand Prix du Festival d’Angoulême 2020, qui était d’ailleurs avec le ministre de l’Education nationale lors de la remise du recueil aux CM2 de Montmirail (Marne).

A Mayotte, le recteur avait choisi le nord de l’île, Bandraboua, pour le distribuer ce jeudi dans deux écoles. Les directeurs d’école et professeurs de CM2 ont présenté l’ouvrage aux élèves pour leur donner les clés de lecture afin de susciter leur curiosité et impliquent les familles. Ils seront 7.300 à recevoir l’opus illustré.

« L’importance de la transmission des valeurs »

Pour que l’action soit bénéfique, Gilles Halbout a suggéré aux élèves « de lire attentivement toutes les fables pendant les vacances et d’en choisir une qui les touche particulièrement, d’expliquer par écrit pourquoi ils l’ont choisie, et de l’apprendre par cœur pour la rentrée ».

Il leur a glissé à l’oreille le choix qu’il aurait fait, « celle du ‘Laboureur et ses enfants’, pour l’importance de la transmission des valeurs », concentré dans la conclusion : ses enfants retournent la terre du champ, à la recherche du trésor annoncé par la figure paternelle, « avant de s’apercevoir qu’il s’agissait du travail. »

Une lecture estivale que pourront utiliser les professeurs de français, d’histoire des arts et d’enseignements artistiques des classes de 6e, dans le cadre de la continuité école-collège, à la rentrée de septembre 2020.

A compléter par le recueil de Nassur Attoumani

Et gros plus à Mayotte, les parents qui veulent aller plus loin et partager la lecture dans un cercle de famille élargi, pourront trouver en librairie les 40 fables majeures en deux langues, français et shimaore dans le livret de l’écrivain Nassur Attoumani, « Hale za jean de La Fontaine ». Illustré par Marie Breucq, « il fait entrer la beauté du shimaore dans notre quotidien », comme nous l’avait suggéré l’écrivain. « Je leur ai conseillé de se le procurer pour en comparer les versions », conclut Gilles Halbout.

A.P-L.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here