Deux postes proposés par France Volontaires dans les pays voisins

Un engagement rémunéré sur un an avec comme atout la maitrise d’une langue voisine de celle parlée dans les deux pays concernés, le Kenya et le Mozambique : c’est ce que propose France Volontaires en partenariat avec le conseil départemental.

0
638

« Vous êtes de Mayotte et vous recherchez une expérience originale ? France Volontaires en partenariat avec le Conseil départemental de Mayotte recherche un(e) volontaire de solidarité internationale (VSI), coordinateur/trice pédagogique, pour un engagement de 12 mois au Kenya », indique l’annonce diffusé par le conseil départemental. Le Kenya où les langues officielles sont le swahili et l’anglais.

Le VSI permet de s’engager auprès d’associations agréées ayant pour objet des actions de solidarité internationale (enseignement, développement urbain et rural, santé, actions d’urgence…).

Un autre poste est ouvert : celui de volontaire solidarité internationale régisseur de spectacles pour un engagement de 12 mois également au Mozambique, poste basé au Centre Culturel Franco-Mozambicain (CCFM) de Maputo. Le Conseil départemental indique que les fiches de poste détaillées sont disponibles sur le site du conseil départemental ici, bien que nous ne cg976.fr.

Une convention entre le Conseil départemental et l’association France Volontaires permet le recrutement et le placement de 9 volontaires d’ici 2022, dans les structures des pays partenaires du bassin Océan Indien, du Canal du Mozambique et de l’Afrique de l’Est, dans le cadre du Volontariat de Solidarité internationale.

L’objectif est de permettre aux jeunes volontaires : une montée en compétence, une meilleure insertion et employabilité – notamment par la pratique des organisations internationales de la zone et en étant relais et en veille pour les opportunités du territoire. La mobilité des jeunes et des travailleurs dans la zone est bien au cœur de la politique régionale du Conseil départemental de Mayotte.

La Représentation Régionale de France Volontaires pour la zone Afrique Australe et Océan Indien est basée à l’île de La Réunion. Elle recrute et envoie des Volontaires de Solidarité Internationale (VSI) dans les pays de la zone en appui à des structures locales. Chaque année, une quarantaine de volontaires effectuent une mission dans les pays de la zone.

Le VSI a le profil soit d’une personne tout juste diplômée, soit déjà en poste ou retraitée. Sa mission dure entre 12 et 24 mois. Il aura droit à des Indemnités mensuelles (logement, déplacement, etc.) selon le niveau de vie du pays d’accueil, une couverture sociale & assurance vieillesse, une exonération d’impôt, une indemnité de réinstallation au retour et une préparation avant départ & suivi-accompagnement tout au long de la mission. Contrairement à une idée reçue parfois tenace, volontariat n’est pas bénévolat, loin s’en faut

Notons que le Conseil départemental finance ces postes qui s’inscrivent pleinement dans sa démarche très active de coopération régionale. IL invite à suivre l’exemple de Didier Daniel, un jeune mahorais basé à Maurice (vidéo sur le Facebook du conseil départemenatl). Didier Daniel est un jeune Volontaire de Solidarité Internationale (VSI) engagé depuis septembre 2019 pour une durée de 12 mois à Maurice en tant que Web Content manger, à l’Union des Chambres de Commerce et d’Industrie de l’Océan Indien (UCCIOI). Ce dispositif de Volontariat de Solidarité International est porté par l’association France Volontaire, et est co-financé par le Conseil départemental de Mayotte et le FEDER CTE au titre du Programme Interreg V Océan indien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here