Réouverture de l’aéroport pour une fréquence accrue des vols commerciaux

Depuis une semaine, on peut de nouveau se rendre à Paris par Air Austral, grâce à une timide reprise des vols. Et pour cause, l'aéroport n'avait pas officiellement ouvert. Une nouvelle ère s'annonce donc, pas totalement débridée, puisque les motifs impérieux de déplacement restent officiellement exigés.

0
3017
aéroport, Mayotte
Les voyageurs au départ de Mayotte n'auront plus besoin de se faire tester pour s'envoler vers Saint-Denis

« Le président de la République a validé en Conseil restreint de défense et de sécurité nationale, tenu le vendredi 19 juin, la reprise des vols commerciaux depuis et vers Mayotte ». Cette annonce de la préfecture de Mayotte va soulager plus d’un voyageurs. Une décision qui fait sans doute écho aux multiples prises de position en faveur de la reprise des vols, dont le président du Département, le député Kamardine et le Medef Mayotte.

Arrivants à Mayotte, ou partants pour les vacances en métropole, ils sont nombreux à vouloir retrouver leur famille après une longue séparation.

Dès cette semaine, une première liaison aérienne commerciale hebdomadaire, aller-retour, avec l’île de La Réunion va être mise en place.

Les fréquences entre Paris et Mayotte vont être progressivement augmentées. Elles seront au nombre de deux la semaine du 22 juin, quatre la semaine du 29 juin et cinq la semaine du 6 juillet.

… Qu’il avait perdues pendant cette période de fermeture

Pour voyager depuis ou vers Mayotte, un motif impérieux d’ordre personnel ou familial, un motif de santé relevant de l’urgence ou un motif professionnel ne pouvant être différé, est nécessaire. (Télécharger Attestation motifs impérieux-om-depuis-la-metropole. Il s’agit des même motifs pour les voyages outre-mer vers la métropole).

Pendant encore 15 jours, des vols affrétés par l’État entre Mayotte et La Réunion viendront renforcer les liaisons commerciales afin d’assurer, pendant cette période de normalisation du trafic aérien, un plein approvisionnement de notre département.

A l’arrivée en métropole : aucune quatorzaine n’est imposée à ce jour.

A l’arrivée à La Réunion (d’après l’ARS La Réunion) : Une expérimentation est en cours, dont les résultats sont susceptibles d’inspirer les futures procédures de déplacement dans les DOM.

  • Pour les personnes ayant réalisé un test* avant l’embarquement : si le test est négatif, elles bénéficient d’une procédure accélérée d’accueil (file réservée). Il leur est demandé de rester isolées pendant 7 jours à l’endroit de leur choix (domicile, hôtel réservé par les intéressés ou leur employeur, location saisonnière, hébergement dans la famille ou chez des amis). Et, à l’issue des 7 jours, de subir un nouveau test RT-PCR, réalisé sur prescription médicale ou sur présentation du billet d’avion. L’ARS adresse à chacun un SMS de rappel au 5ème jour et s’assure au 7ème jour que le protocole a bien été suivi et le test réalisé. Si ce second test est à nouveau négatif, la quatorzaine est suspendue.
  • Pour les personnes n’ayant pas réalisé de test avant l’embarquement : Un test est proposé à l’aéroport, lors d’un accueil sanitaire standard (temps de parcours estimé à 3-4h en moyenne). Les personnes choisissant d’effectuer leur quatorzaine à domicile doivent suivre une quatorzaine stricte et sont suivies par l’ARS. Elles peuvent bénéficier d’un test sur prescription de leur médecin traitant.

Les modalités sanitaires de la réouverture de l’espace aérien sont précisées par l’ARS de Mayotte en cliquant ici.

* Attention, l’ARS Mayotte a redit son incapacité à tester un grand nombre de voyageurs au départ de Mayotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here