Une pétition contre le braconnage des tortues

4
332

Un nouvel acte de braconnage sur la plage de Majicavo 4 à Saziley, a incité Les Naturalistes à taper plus haut pour mobiliser les pouvoirs publics afin de « mettre en place plus de moyens de surveillance nocturne des plages de Mayotte », et de « mener des investigations sur le commerce illégal de viande de tortue ». Pour aller dans ce sens, une pétition en ligne adressée à Elisabeth Borne, ministre de la transition écologique et solidaire, et à Annick Girardin, ministre des Outre-Mer, a été lancée le vendredi 29 mai. « En quatre jours, la pétition compte déjà plus de 50.000 signatures ».

Outre un surcroit de moyens matériels et humains pour endiguer ce fléau, il s’agit « d’inviter la justice à prendre des sanctions exemplaires pour les braconniers, mais également les consommateurs qui entretiennent cette activité illégale. » Déçue de la tournure qu’avait pris le procès de deux braconniers le mois dernier, qui avait vu leur relaxe pour vice de procédure, l’association espère un jugement en appel le 9 juillet prochain à la hauteur de ses espérances.

Ils en appellent « à toutes les personnes qui ne veulent plus de ces massacres à joindre leur voix pour dire STOP au braconnage des tortues marines, espèces emblématiques qui participent au patrimoine exceptionnel de notre île, en signant et en diffusant cette pétition, pour que les pouvoirs publics accordent plus de considérations à ce désastre écologique trop souvent laissé impuni ».

4 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here