Sur un air de déconfinement, le préfet autorise l’accès aux plages et au lagon

Le communiqué du préfet tombe tard ce lundi. Il fait suite au premier allègement autorisant l'ouverture des écoles, qu'il élargit à l'ouverture des lieux de culte et l'accès aux plages et au lagon.

4
3496
L'ilot de sable blanc de Saziley est de nouveau accessible !

De nouvelles mesures générales et individuelles seront applicables dès ce mardi. Ces nouvelles mesures concernent 3 secteurs, qui vont ouvrir une soupape au lendemain de la fête de l’Aïd.

On sait que la réouverture des écoles est autorisée dès ce mardi 26 mai 2020. « A la demande des maires, l’accueil des élèves est autorisé dans les établissements du primaire à la condition que ces établissements démontrent leur capacité à respecter des prescriptions émises par les autorités sanitaires qui reposent sur 4 principes : le maintien de la distanciation physique, l’application des gestes barrières, la limitation du brassage des élèves, le nettoyage et la désinfection des locaux et matériels ».

S’y ajoute désormais la réouverture des lieux de cultes. Elle est conditionnée par « un certain nombre d’aménagements sous la responsabilité des propriétaires et affectataires des édifices cultuels, parmi lesquels : la limitation du nombre de fidèles, le marquage au sol des emplacements individuels pour garantir la distanciation physique, la mise en place de mesures d’hygiène adaptées. Le gestionnaire du lieu de culte s’assurera à tout moment, et en particulier lors de l’entrée et de la sortie de l’édifice, du respect des gestes barrières et du port du masque. »

mosquée, covid, Mayotte
Les mosquées vont pouvoir rouvrir sous condition de distanciation

Le très attendu accès aux plages, criques et îlots, ainsi que toutes les activités nautiques et de plaisance sur l’ensemble du département de Mayotte est autorisés par le préfet,  » sur proposition du maire ». Là encore, sous conditions, mais aux angles arrondis : respect de la distanciation physique, interdiction des feux de bois et des voulés, etc., « et de ne pas mettre en présence de manière simultanée plus de dix personnes, sauf à garantir le respect des mesures de distanciation sociale ».

L’ensemble de ces mesures sont réversibles et susceptibles d’être révisées en fonction de l’évolution épidémique à Mayotte, indique Jean-François Colombet.

On imagine que les attestations de déplacement dérogatoire ne sont plus nécessaires.

Le préfet rappelle que les mesures de couvre-feu, la suspension des vols commerciaux, l’interdiction de fréquenter les espaces sportifs, les bars et les restaurants, la fermeture de certains services accueillant massivement du public sont toujours de vigueur. « Plus que jamais, chacun devra faire preuve de responsabilité et de sens du collectif. »

« Rappel des gestes barrières :

– se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon ou par une friction hydro-alcoolique ;

– se couvrir systématiquement le nez et la bouche en toussant ou éternuant dans son coude ;

– se moucher dans un mouchoir à usage unique à éliminer immédiatement dans une poubelle ;

– éviter de se toucher le visage, en particulier le nez, la bouche et les yeux.

Les masques doivent être portés systématiquement par tous dès lors que les règles de distanciation physique ne peuvent être garanties. »

Lire le communiqué sur l’ Adaptation des mesures applicables pendant l’Etat d’urgence sanitaire

4 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here