La tête de liste MDM Pamandzi Espoir condamne les propos de Daniel Zaïdani, « ressentis comme une insulte personnelle »

La liste MDM Pamandzi Espoir de Madi Souf Madi se désolidarise de Daniel Zaïndani à la suite de ses propos haineux tenus sur Facebook

7
1330
Mayotte, municipales
Madi Souf Madi : "Nous condamnons et nous nous désolidarisons intégralement et de la manière la plus forte"

L’ancien président du Département Daniel Zaïdani avait tenu des propos d’une violence inouïe sur Facebook, s’en prenant à plusieurs élus, au DGS du Département, et à plusieurs reprises aux « blancs » du territoire. L’actuel président du conseil départemental Soibahadine Ramadani avait condamné ses propos. C’est au tour du leader de la liste Pamandzi Espoir, Madi Souf Madi, soutenu par Daniel Zaïdani, de « condamner » et de se « désolidariser intégralement de la manière la plus forte », « les propos tenus par M. Zaïdani n’engagent que lui, et lui seul ! »

Lui et ses colistiers se disent « peinés par ces propos qu’un responsable politique de grande importance comme lui ait pu tenir à l’endroit de nos partenaires politiques, de nos familles, de nos amis et des autorités du conseil départemental et des services de l’Etat. Ce type de discours n’est pas acceptable !

Je regrette profondément, et personnellement des propos qui ont été ressentis comme des insultes personnelles et qui ont pu blesser nombreux de ceux qui sont cités et leurs proches familles, leurs amis et les partis politiques. »

Au nom de la Liste MDM-Pamandzi Espoir, dont il est ma tête de liste, Madi Souf Madi, apporte son soutien à l’égard des personnes attaquées par Daniel Zaïdani : « Mme La députée de Mayotte RAMLATI ALI, M. Le Préfet de Mayotte, JEAN-FRANCOIS COLOMBET, M. Le Président du Conseil départemental, SOIBAHADINE IBRAHIM RAMADANI, M. Le DGS du Conseil départemental de Mayotte, MAHAFOUR SAIDALI, Mme La conseillère départementale de Dzaoudzi, FATIMA SOUFOU, M. Le Président des Maires de Mayotte, SAID OMAR OILI, et tous nos compatriotes Métropolitains qui se sont vus indexés.

Enfin, j’espère qu’en lisant ces quelques lignes, vous comprendrez et ne donnerez pas trop de gravité à cet élan euphorique du moment. »

(Lire le communiqué suite propos de D. Zaidani)

7 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here