Mosquées : l’absence de sanction ne vaut pas validation

7
1056
Les prières doivent se faire à domicile en cette période de fermeture des mosquées

La gendarmerie communique sur l’interdiction absolue de fréquenter les lieux de cultes pendant le confinement.

« Depuis quelques jours, des rumeurs sont propagées sur les réseaux sociaux et des propos sont tenus par des élus, rapportés par différents médias, au sujet d’une autorisation qui aurait été donnée par la gendarmerie, quant à la fréquentation des mosquées, en cette période de Ramadan.
Le commandement de la gendarmerie de Mayotte tient à affirmer que ces allégations sont dépourvues de tout fondement et vont à l’encontre des directives données par la préfecture de Mayotte, arrêtées en concertation avec les autorités religieuses du département.

Effectivement présents aux abords des mosquées, en présence des polices municipales, l’action des militaires de la gendarmerie n’a qu’une portée dissuasive, pour inciter les fidèles à ne pas favoriser la propagation du virus, dans la promiscuité des lieux de culte, alors que la situation sanitaire du département s’est dégradée.

Si aucune verbalisation n’a été établie en infraction des arrêtés prescrivant le confinement, à l’encontre des personnes fréquentant les édifices religieux, il est de nouveau rappelé que toutes les formes de rassemblement de personnes sont propices à la propagation du virus et qu’à ce titre, la pratique du culte doit être adaptée aux enjeux sanitaires de cette crise. »

7 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here