INSEE : pas d’indice des prix en mars et avril

2
95
Les bureaux de l'INSEE Mayotte

« La crise sanitaire et les mesures de confinement en lien avec le Covid-19 ont des impacts très importants sur la mesure de statistiques conjoncturelles comme l’indice des prix à la consommation (IPC) », déclare l’INSEE.

Depuis le 16 mars, l’Institut National des Statistique et des Etudes Economiques a décidé de suspendre les relevés de prix réalisés par ses enquêteurs dans les points de vente physiques et une partie de l’information collectée n’a pu être traitée.

« Du fait de ces contraintes, l’analyse de l’indice des prix à la consommation des ménages à Mayotte pour le mois de mars ne peut être diffusée ce mois-ci.

D’ores et déjà, compte-tenu de la prolongation de la période de confinement, nous savons que nous ne serons pas en mesure de produire non plus l’indice des prix du mois d’avril, les méthodes nationales envisagées s’appuyant principalement sur des relevés de prix par internet et des données de caisse des distributeurs n’étant pas applicables à Mayotte.
Des informations complémentaires sont également disponibles sur le site insee.fr

2 Commentaires

  1. sans indices, sans mensonges…c est mieux… habituellement, ils disent que les prix des billets des avions font monter les indices mais que non les produits alimentaires n augmentent pas…la pauvre ménagère est folle….
    Ce mois ci pas d avions …donc on ne peut pas cacher la flambée des prix…c vrai c pas cher des boîtes de lait en poudre faute de mieux a 24 euros le kilo, des sardines à 1 euro 50 ou le poisson acheté à certains endroits à 20 euros le kilo…la ménagère est toujours aussi folle…où sont passés les idéaux de 2011?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here