Usilawe : un clip de rap en shimaore appelle à rester à la maison

Un rappeur, un journaliste et deux studios. Tous ne se connaissent pas, mais en quatre jours, les compères ont monté un clip de rap à la fois élaboré et percutant pour interpeller les Mahorais sur la dangerosité du Covid19 et appeler au confinement.

0
721

Le président de la République ouvre la vidéo. Alors qu’il commence lors de son allocution télévisée à annoncer cette fameuse phrase « nous sommes en guerre », son discours est peu à peu estompé par une musique de plus en plus audible. Puis l’image se brouille et l’on se retrouve à Mayotte, par une vie aérienne. Le Président laisse place à un rap intitulé Usilawe, « reste chez toi ».

Des images de l’épidémie à travers le monde en rappellent la gravité tandis que le chanteur énumère les gestes barrière, rappelle les bons réflexes.

« C’est un projet personnel et bénévole. En voyant qu’on entrait dans le confinement et en regardant ce qui se passait dans le monde, j’ai eu l’idée d’avertir les autres, ceux qui vivent sur cette île. En toute spontanéité » précise ZedCee, le chanteur. Inspiré des conseils de l’ARS, le texte en shimaoré martèle les bons gestes à adopter, et ce refrain : Usilawe.

« Quand il a fait son texte en shimaoré j’ai proposé de le sous-titrer. On voulait cibler les jeunes, ce sont eux qui n’écoutent pas en général. On s’est dit qu’avec un refrain facile à chanter ce serait plus facile à faire entendre. Aux collègues quand j’ai fait écouter le son, ils ont tout de suite aimé » complète Fahar Ousseni, journaliste à Mayotte la Première.

En une demi-heure la chanson était écrite

« Puis on s’est dit que pour le message passe mieux il faudrait clipper » reprend le journaliste. C’est un boulot qu’on a fait à 4, le chanteur, ZedCee, le studio K2 Records, le réalisateur c’est Boinamani, un jeune qui a sa structure (Bo ! Moov) avec une bonne expérience dans le montage. C’est lui qui a fait tout ça, moi j’ai fait des images et on s’est concerné. Le tout à distance par téléphone et en 4 jours. ZedCee a a contacté le comédien Khams sur Petite Terre,  pour mimer les gestes et dire aux gens de rester chez eux, c’est ça le message, pour éviter la propagation de ce virus. C’était surtout ça l’idée. Le tout en respectant le confinement pour ne pas prendre de risque. »

Zedcee, le chanteur à l’origine du clip

« C’est le miracle du Net, on ne s’est pas vus du tout » confirme le chanteur, joint évidemment par téléphone.

Depuis fin mars, le clip est diffusé chaque soir après le JT de La Première, ainsi que sur Youtube. Diffusé sur plusieurs plate-formes en ligne, il totalise environ 50 000 vues, un succès inespéré pour ses auteurs. Lesquels réfléchissent déjà à en produire d’autres, dans un contexte où tous les moyens de sensibiliser sont les bienvenus.

Y.D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here