31.9 C
Dzaoudzi
lundi 17 janvier 2022
AccueilEconomieCovid-19 et LIC: interdiction de sortie pour les pêcheurs et le CRA...

Covid-19 et LIC: interdiction de sortie pour les pêcheurs et le CRA nouveau lieu de mise en quatorzaine

Le Covid-19 fait de nouvelles victimes collatérales. Le préfet va interdire la pêche pour optimiser la lutte contre l'immigration clandestine, en prévision d'arrivées de nouveaux cas potentiels depuis Anjouan.

La révélation d’un cas positif parmi les français rapatriés, confirmant que le virus sévit bien aux Comores, incite le préfet de Mayotte à “réarmer l’opération de lutte contre l’immigration clandestine”, en faisant patrouiller 7 bateaux “H24″, et en sollicitant le Mistral et le Nivôse: ” Depuis 4 jours, nous avons de nouveaux des tentatives de beechages de bateaux en provenance d’Anjouan. L’ambassadrice de France aux Comores a d’ailleurs élevé la voix pour déplorer l’absence de surveillance des bateaux au départ de leurs côtes. J’ai donc demandé au Nivôse et au Mistral, pour son moyen aéroporté, de participer à la surveillance.”

Jean-François Colombet a pris deux décisions de taille. La première porte sur la transformation du Centre de Rétention Administratif (CRA): “Depuis quatre jours, nous avons été amené à refouler plusieurs bateaux en provenance des Comores, dont 4 la nuit dernière. Nous ne pouvons pas prendre le risque d’accueillir des dizaines, voire 200 porteurs du virus.” Des retours forcés vers l’île de départ, Anjouan, qui se font en partie accompagnés par des moyens nautiques, selon le représentant de l’Etat. Un des kwassas est vraisemblablement parvenu jusqu’à la plage. “Lorsque nous interceptons les étrangers en situation irrégulière, nous les placerons en quatorzaine au CRA. Car, selon le code des étrangers, nous ne pourrions le garder plus de 5 jours.” Ensuite, au bout des deux semaines de confinement forcés, et étant donné que l’Union des Comores a fermé ses frontières, les personnes retenues seront “soit renvoyées chez elles si les frontières ont rouvert”, “soit déposées chez un proche à Mayotte”.

Toutes les activités nautiques seront interdites, y compris la pêche

La seconde décision porte sur l’interdiction de toute activité nautique sur le lagon, et donc de la pêche : “Uniquement, parce que les échos radars d’un kwassa et d’un pêcheur sont les mêmes. En interdisant toute activité nautique, les kwassas seront facilement repérés. Nous allons donc mettre en place un dispositif de soutien aux pêcheurs. Avec une indemnité de 3.500 euros pour ceux qui déclarent leurs revenus, et avec activation du Fonds de soutien du Département pour les autres.” Un nouveau coup dur pour une activité qui permettait de nourrir la population, et qui va priver les étals de poissons à l’approche du ramadan. On ne connait pas l’échéance de l’interdiction.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

18 Commentaires

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

CSSM, Mayotte

La CSSM aussi octroie des subventions, et publie ses modalités d’action

139533
La Caisse de Sécurité Sociale de Mayotte lance sa campagne d’instruction des subventions 2022, portant sur l'accompagnement aux familles, sur la réduction des inégalités...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139533
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement

Avis négatif sur le projet de loi Mayotte : pour le gouvernement, rien ne servait...

139533
Un timing accéléré, un déficit de concertation et dans une ambiance passionnée, voilà les ingrédients de l’avis défavorable du conseil départemental au projet de loi Mayotte

Face aux abus, le CD demande l’encadrement des prix de l’eau

139533
Cela fait déjà plusieurs semaines que l’île au lagon souffre d’une pénurie de bouteilles d’eau plate. Les rayons sont systématiquement dévalisés peu après les livraisons. Le phénomène tire son origine de plusieurs facteurs, du...

« Le compte n’y est pas » : les élus rejettent le projet de loi...

139533
C’est à la suite d’une consultation « sans précédent » des forces vives de l’île tel que l’annonce le président Ben Issa Ouseni, qu’a été prise la décision de retoquer le projet de loi...

Après plusieurs années, où en sont les travaux de la salle de cinéma Alpa...

139533
Cela fait déjà plusieurs années que l’idée de se faire une toile à Mamoudzou relève du fantasme pour nombre d’habitants. Depuis la fermeture, les travaux auront été nombreux, et à ce jour, restent inachevés....
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com