27.9 C
Dzaoudzi
samedi 13 août 2022
AccueilorangeUn maire ne peut pas décréter l’obligation du port du masque dans...

Un maire ne peut pas décréter l’obligation du port du masque dans sa commune

Le masque, accessoire indispensable ou de confort ? Alors que le discours des autorités évolue, c’est à cette question que les préfets doivent répondre en décidant sur ce sujet à la place des maires. Etat d’urgence sanitaire oblige.

Nous avions titré il y a quelques jours, que la courbe de la préconisation des masques par les autorités sanitaires nationales suivait celle de leur approvisionnement. Désormais, l’idée d’équiper toute une population n’est plus incongrue. Comme les arrêtés de couvre-feux que certains maires de Mayotte ont commencé à prendre avant que le préfet l’impose sur le plan territorial, rendre obligatoire le port du masque titille pas mal d’édiles en métropole.

Ainsi, le maire de Sceaux, Philippe Laurent, a-t-il déjà pris un arrêté dans ce sens, imposant aux plus de 10 ans le port d’un « dispositif de protection buccal et nasal », quand celui de Nice s’y apprête. Ce mardi 7 avril sur France Info, la maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé prendre ce chemin. Ces mairies autorisent les masques dits « alternatifs », fabriqués maison ou par des entreprises de leur commune.

La question de la légalité de ces arrêtés se pose, alors que plusieurs couvre-feux avaient été annulés, notamment à Lisieux. La réponse est plutôt « non », pour l’avocat Yvon Goutal, spécialiste des collectivités territoriales, interrogé par la Gazette des communes.com : « Techniquement, la mesure s’analyse non pas comme une obligation générale de port du masque, mais comme une restriction à la liberté d’aller et venir dans l’espace public : l’interdiction devient le principe pour les plus de dix ans, et le port d’un ‘dispositif de protection buccal et nasal’, la condition d’une liberté retrouvée ».

« Proportionnée aux risques sanitaires encourus »

Seul Jean-François Colombet peut prendre des mesures générales ou individuelles

Selon l’avocat, il faudrait pour encadrer le texte et éviter sa censure lors d’un référé, prouver que « le port du masque est indispensable afin de faire cesser la maladie épidémique ou contagieuse », et que les circonstances locales le justifient. Transposé à Mayotte, où la diffusion du virus n’est toujours pas classée en épidémie, il faudrait prouver que le masque prévient cette évolution, et commencer par les zones les plus impactées, comme Mamoudzou, Bandrélé ou Petite Terre.

Cela permettrait peut-être de calmer des esprits qui s’échauffent inutilement dans la commune du sud, mais comme le couvre-feu, la mesure n’est valide que prise par le préfet, renchérit dans le Parisien Me Pierre-François Rousseau, avocat au barreau de Paris : « Dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, le code de la santé publique prévoit que seul le préfet (ou le préfet de police à Paris) peut prendre des mesures générales et individuelles ‘strictement nécessaires et proportionnées aux risques sanitaires encourus et appropriées aux circonstances de temps et de lieu’. Et encore, sur habilitation du Premier ministre ou du ministre de la Santé ».

La question des quantités disponibles pour l’approvisionnement en masques pour tous, y compris les cousus-main, se pose également.

Un encadrement qui permet d’éviter une éventuelle inégalité et deux poids deux mesures sur un même territoire, quand cela l’impacte dans sa totalité. Une histoire de cohérence qui fait qu’on ne serait pas obligés de mettre et d’enlever son masque en fonction de la commune traversée.

A.P-L.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

2 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Covid-19 : un fléchissement du nombre de contaminations constaté

139531
Entre le 3 et le 9 août, l’Agence Régionale de Santé (ARS) informe que « 312 cas de COVID-19 confirmés ont été identifiés parmi...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Vidéo de simulation du projet de piste longue : le virtuel en attendant le...

139531
L’intégration paysagère de la piste longue de l’aéroport de Mayotte a récemment fait l’objet d’une vidéo de simulation dans laquelle le spectateur peut découvrir l’infrastructure finale vue depuis plusieurs sites du lagon et de Petite-Terre. L’occasion de revenir sur l’avancement du projet avec Christophe Masson, délégué à la piste longue de l’aéroport de Mayotte, dans la perspective des visites ministérielles prévues ce mois-ci.

Les élections départementales de Sada se tiendront les 25 septembre et 2 octobre prochains

139531
A la suite de l'annulation des élections départementales du binôme Kamardine/Ibrahim à Sada entérinée par la décision du Conseil d'Etat le 19 juillet dernier, la préfecture communique sur les nouvelles dates. Les élections départementales partielles...

La délégation de Tanzanie est arrivée à Mayotte

139531
Les travaux de coopération régionale du conseil départemental avancent bien, avec l’arrivée ce mercredi de la délégation de Tanzanie sur le territoire mahorais.

Visite ministérielle : de grands enjeux en perspective

139531
Dans le cadre de la visite du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre délégué aux Outre-mer, Jean-François Carenco, prévue la semaine du 22 août prochain, les séances de travail se sont multipliées à Paris la semaine dernière. Ainsi, le 5 août, le président du Conseil départemental, Ben Issa Ousseni a été reçu par Jean-François Carenco. La veille, la parlementaire Estelle Youssouffa s’était entretenue avec Gérald Darmanin.

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139531
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com