Les banques envoient un premier signal vers le monde économique

Le préfet de Mayotte a réuni ce vendredi tous les acteurs de la place bancaire et le directeur de l’Institut d'Emission des Départements d'Outre-mer (IEDOM). Les entreprises pourront bénéficier d'avances sur trésorerie.

1
864
L'IEDOM Mayotte

Le gouvernement a mis en place des dispositifs de soutien tels que le report des échéances sociales et fiscales, l’activité partielle des salariés ou le fonds de solidarité à destination des TPE/PME.

En complément, le ministre de l’Économie et des Finances a dévoilé un dispositif de « prêt garanti par l’État » qui permettra à l’ensemble des entreprises de bénéficier d’un prêt de trésorerie garanti par l’État auprès des banques privées. Jusqu’au 31 décembre prochain, l’État pourra garantir jusqu’à 3 mois du chiffre d’affaires de l’entreprise ou deux années de masse salariale pour les entreprises innovantes ou créées depuis le 1er janvier 2019. Aucun remboursement ne sera exigé la première année.

Les banques de Mayotte proposeront ce dispositif aux entreprises de Mayotte en lien avec la BPI.

Au-delà de ces mesures, les acteurs de la place bancaire de Mayotte ont pris des initiatives et des engagements forts pour leurs clients professionnels :

  • En facilitant les avances de trésorerie pour assurer les engagements du mois de mars ;
  • En proposant que les échéances de crédits en cours soient reportées.

Le préfet de Mayotte renouvellera cette rencontre.

 

1 COMMENTAIRE

  1. Beaucoup d’entreprises mettront la clé sous la porte à la fin de se confinement…le gouvernement dit débloquer des aides mais quand est ce qu’elle parviendrons réellement dans les mains des entrepreneurs ? Comme on s’est tous les choses sont très lent ici. Et comment ces entreprises la vont faire pour payé leurs salariés en attendant ces aides ? Si les entrepreneurs n’ont pas d’apports personnels, On cours a la catastrophe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here