30.9 C
Dzaoudzi
lundi 6 décembre 2021
AccueilEconomieCPME : « Le pronostic vital de notre économie est plus qu’engagé »

CPME : « Le pronostic vital de notre économie est plus qu’engagé »

La Confédération des Petites et Moyennes entreprises (CGPME) demande d’avantage d’accompagnement que les mesures annoncées par la Cellule de crise, et une adaptation plus concrète au territoire.

« Peu de nos entreprises s’en sortiront »… La CGPME met en garde sur cette nouvelle crise qui vient se rajouter aux précédentes, « nos entreprises portent toujours, les stigmates des précédentes crises. » Le confinement nécessaire à la « préservation d’un maximum de vies » signifie « l’arrêt complet pour la majorité de nos entreprises. Le pronostic vital de notre économie est plus qu’engagé. »

Pour couvrir l’ensemble des entreprises sinistrées, la CGPME demande de ne pas oublier le secteur du BTP sur les dispositifs d’aide, ni les indépendants, « la composante majeure de notre économie ». Elle soumet au gouvernement 14 mesures d’accompagnement tenant compte de la réalité du contexte des entreprises de notre territoire.

Les mesures de reports ne seront pas suffisantes pour arrêter l’hémorragie, nous proposons pour répondre à la crise les mesures suivantes :
1. Annulation des charges sociales et fiscales de toutes les entreprises pour le mois de février, mars et avril 2020

Bourahima Ali Ousséni, le président de la CPME Mayotte, réclame une annulation des charges plutôt qu’un report

2. Avance de trésorerie pour faire face au paiement du chômage partiel qui peut se transformer en subvention sous certaines conditions notamment si des emplois sont enjeux et que par ce coup de pouce, leur sauvegarde serait assurée. Une avance qui serait directement versée aux entreprises par la DRFIP.

3. Considération des commerces non alimentaires dans les dispositifs d’aides envisagés dans le cadre de cette crise sanitaire

4. Non exclusion du secteur du BTP ainsi que de ses activités connexes des dispositifs d’accompagnement. Le secteur ne peut tourner car pris en otage par une partie de la chaine d’approvisionnement qui est à l’arrêt.
5. Garantie BPI à 90% des prêts à taux zéro avec allègement des procédures.

6. Mise en place d’un prêt à taux zéro plafonné à 250 000€ sans quote-part bancaire pour les entreprises de moins de 99 salariés.

7. Mise en place par le C.D d’un fonds de solidarité pour les entreprises de moins de 49 salariés de 5 000€ à 80 000€ en fonction du nombre de salariés et du secteur d’activité.

Ce fond doit être abondé à hauteur de 20 000 000€ pris sur l’excédent budgétaire de 2019.
8. Prise en charge de 15 postes ETP jusqu’au 31 mars 2021 pour accompagner les entreprises à constituer les dossiers de demande de financement (BANQUE, BPI,PLATE FORME I.M).

9. Gel de tous les prélèvements obligatoires des contentieux, des saisies d’huissier jusqu’au 31 décembre 2020.

10. Report de la date limite de dépôt des liasses fiscales au 31 juillet 2020.

11. Paiement de toutes les factures en souffrance, Etat, Collectivités et Intercommunalité avant le 15 avril 2020.

12. Accélération des délibérations pour les demandes de subventions AI et AIF en attente depuis octobre 2019.

13. Délais supplémentaires (60 jours) pour l’appel à projet en cours auprès de l’ADIM.

14. Délais supplémentaires (60 jours également) pour les réponses aux marchés publics en cours.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

FEDER CTE, Europe, Mayotte,INTERREG V

INTERREG : l’impossible fonds européen à fort relent diplomatique

0
Aux difficultés que nous connaissions pour consommer les fonds européens, se sont rajoutées les complications diplomatiques régionales pour consommer efficacement les programmes transfrontaliers de l’INTERREG sur l’enveloppe 2016-2021. Avec comme conséquence, des dégagements d’office. Deux spécialistes européens de ce fonds étaient présents lors de ce comité de suivi, lui conférant un petit air d’examen de passage
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.