Le B787 aux couleurs du lagon immobilisé en raison d’un incident lors de sa maintenance

La compagnie Air Austral doit aujourd’hui faire face l’immobilisation de son Boeing 787-8, immatriculé F-OLRC, en raison d’un « dommage avion », précise la compagnie. Les allers-retours Paris-Mayotte sont décalés.

4
3407
Un des B787 d'Air Austral a livré ce samedi 7 tonnes de matériel (Image d'archive)

Encore une fois, Air Austral n’a pas de chance avec son Dreamliner aux couleurs du volcan. La semaine dernière il avait été immobilisé en raison d’un dysfonctionnement sur l’éclairage balisant l’allée centrale. Cette fois-ci, il s’agit d’un incident lors d’une opération de maintenance programmée à Roissy, « un objet est venu percuter son empennage arrière au moment de sa remise en ligne », explique la compagnie. L’appareil qui devait alors effectuer le vol Paris – Mayotte de ce samedi 7 mars 2020, a été immobilisé. Il est actuellement pris en charge par son prestataire technique en vue de procéder aux diverses réparations.

« En conséquences et dans l’attente de sa remise en ligne définitive, Air Austral a procédé sans délais à l’affrètement de la compagnie WAMOS Air et ce afin d’opérer les vols suivants :

  • Le vol UU976 du samedi 7 mars 2020 est annulé. Les passagers sont reportés sur le vol UU9976 de ce dimanche 8 mars 2020. Décollage prévu de Paris CDG à 20h15 heure locale
  • Le vol UU977 du dimanche 8 mars 2020 est annulé. Les passagers sont reportés sur le vol UU9977 du mardi 10 mars 2020. Décollage prévu de Dzaoudzi à 09h30 heure locale.

Air Austral ne peut que regretter cet incident qui vient affecter le bon fonctionnement de sa ligne aérienne Paris – Mayotte. Elle tient à présenter ses excuses à ses passagers pour les désagréments causés et rappelle que la sécurité reste sa priorité numéro 1.

Les passagers concernés par ces modifications seront contactés individuellement par les équipes d’Air Austral (via SMS et/ou email). »

 

 

4 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here